Myung Rye-hyun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Myung, précède le nom personnel.
Myung Rye-hyun
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord
Naissance 14 avril 1926
Lieu Pyongyang
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1943-1950 Drapeau : Corée du Nord Moranbong SC
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1965-1966 Drapeau : Corée du Nord Corée du Nord
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Myung Rye-hyun (명례현) est un joueur puis entraîneur nord-coréen de football.

Il dirige notamment la sélection nord-coréenne lors de la phase finale de la Coupe du monde 1966, où les Chollimas atteignent les quarts de finale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 14 avril 1926, Myung Rye-hyun effectue sa carrière de joueur au sein du club du Moranbong SC de Pyongyang, où il est titulaire à la pointe de l'attaque dès l'âge de 17 ans. La Guerre de Corée, où il est blessé à la jambe, met prématurément fin à sa carrière de joueur.

Devenu entraîneur, il succède à Kim Gun-nam en 1965 à la tête de la sélection nord-coréenne. Son prédécesseur avait réussi à qualifier l'équipe pour le tournoi final de football des Jeux olympiques de Tokyo, sans pouvoir y participer suite au forfait général de la délégation nord-coréenne. La mission donnée par la fédération à Myung est de qualifier la Corée du Nord pour la prochaine Coupe du monde, qui doit avoir lieu en 1966 en Angleterre. À noter que c'est la première fois que les Nord-Coréens s'engagent dans une campagne de qualification pour la compétition mondiale.

Préparant son équipe durant dix-huit mois, d'une manière quasiment militaire, Myung s'acquitte sans peine de sa mission, bien aidé par les événements extra-sportifs et le forfait de l'ensemble des équipes africaines et de la Corée du Sud. Les éliminatoires se résument à un double affrontement face à l'Australie, à Phnom Penh. Les deux matchs sont remportés par les Nord-Coréens (6-1 puis 3-1), ce qui les qualifient pour la Coupe du monde.

Le jeune technicien (alors âgé de 40 ans) sélectionne 22 joueurs[1] qu'il emmène en Europe, une première pour l'ensemble de ses hommes qui n'ont quasiment jamais quitté leur pays. La sélection termine deuxième de son groupe avec une défaite face à l'URSS, un nul face au Chili et une victoire retentissante face à l'Italie. L'équipe atteint ainsi les quarts de finale, une première pour une sélection asiatique. En quarts de finale, les Nord-Coréens échouent face au Portugal d'Eusebio, auteur d'un quadruplé.

Ce match est le dernier de Myung Rye-hun sur le banc de la Corée du Nord, qui va se mettre en retrait du football international pendant cinq ans, à l'exception d'une rencontre amicale, jouée et perdue en Algérie face à la sélection locale.

Références[modifier | modifier le code]