Mythologie chilote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mythologie chilote est la mythologie de l'archipel de Chiloe, Chili.

La mythologie chilote : syncrétisme et mythes principaux[modifier | modifier le code]

La mythologie chilote, vieille de plus de 500 ans, est toujours vivante sur l'archipel. Transformée par un syncrétisme vieux de plusieurs siècles, elle a pu rentrer dans les célèbres églises en bois de Chiloé, parmi les plus anciennes d'Amérique latine, sous la forme de représentations de ses personnages principaux (la pincoya, le trauco, le caleuche, le camahueto). D'autres personnages mythologiques moins célèbres sont pourtant encore présents dans l'imaginaire collectif des insulaires : le basilisque chilote, la fiura, la huenchula, le millalobo, le invuche, la condena...

Le mythe de la création de l'archipel de Chiloe[modifier | modifier le code]

La genèse de l'archipel est expliquée par une terrible bataille entre deux divinités prenant la forme de serpents de mer géants : Caicai-Vilu et Tenten-Vilu représentant respectivement l'eau et la terre.

La Brujeria : société secrète des sorciers[modifier | modifier le code]

Les sorciers de l'archipel de Chiloe, les "Brujos de Chiloé", forment une confrérie secrète dans laquelle il n'est possible d'entrer que lorsque l'un des membres de sa famille est déjà "brujo" et seulement après une initiation qui fait elle-même l'objet de légendes. En particulier, le candidat doit passer plusieurs nuits sur une tombe de l'un des cimetières de l'ile, et recevoir une onction destinée à effacer le baptême chrétien. Le meurtre de la personne aimée est une des épreuves obligatoires selon certains textes.

Les réunions des sorciers se déroulent dans une grotte souterraine secrète dont l'entrée serait gardée par el invuche, être humain déformé par les "brujos" dès son plus jeune âge à l'aide de procédés mécaniques et d'onguents magiques.

Les "brujos" sont capables de voler d'une île à l'autre, de se transformer en animaux et de jeter des sorts sur les habitants de l'archipel.