Mystacocarida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Mystacocarida sont de minuscules crustacés dis « interstitiels » (parce qu'ils vivent dans les espaces compris entre les grains de sables).
Ils font partie de la méiofaune et plus précisément du meiobenthos.

À ce jour, 13 espèces sont décrites, dans 2 genres (Derocheilocaris and Ctenocheilocharis).

Description[modifier | modifier le code]

Ce sont de très petits crustacés (environ 0.5 mm), très discrets, presque transparents ;
Leur corps est cylindrique, fin et très allongé, ce qui leur permet de se déplacer entre les grains de sable. Il est garni de poils fins, plus ou moins longs, probablement utiles pour la perception de l'environnement ;
Il est composé de 5 segments thoraciques et de 5 segments abdominaux ;
Ils disposent de 4 paires d'appendices thoraciques [1]

Comparée au corps, la tête est relativement large, et divisée en deux par une sténose, de sorte que la seconde partie semble faire partie du thorax. Cette région porte une paire de maxillipèdes, et la tête possède deux paires de maxillaires et une paire d'organes de type mandibules, et deux paires de longues antennes.
Les appendices fixés sur la tête sont beaucoup plus longs que ceux du thorax et sont garnis de poils utilisés par l'animal pour porter à sa bouche la nourriture qu'il trouve[1].

Ils n'ont qu'un seul œil (nauplius) [1]

Habitat, répartition[modifier | modifier le code]

Ils vivent dans les sables et graviers fins des plages ou dunes humides des littoraux de l'Amérique du Nord et du Sud, d'Afrique du sud et de l'ouest de la méditerranée.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Ils semblent se nourrissent de débris de matière organique, de bactéries, nématodes et d'autres très petits organismes.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Après l'accouplement et la fécondation, les femelles pondent des œufs minuscules d'où émergeront des larves qui sont des nauplies

Classification[modifier | modifier le code]

  • Derocheilocaris Pennak & Zinn 1943
    • Derocheilocaris typica Pennak & Zinn 1943
    • Derocheilocaris angolensis Hessler 1972
    • Derocheilocaris delamarei Hessler 1972
    • Derocheilocaris hessleri Friauf & Bennett 1974
    • Derocheilocaris ingens Hessler 1969
    • Derocheilocaris katesae Noodt 1954
    • Derocheilocaris remanei Delamare-Debouteville & Chappuis 1951
    • Derocheilocaris tehiyae Masry & Por 1970
  • Ctenocheilocaris Renaud-Mornant 1976
    • Ctenocheilocaris claudiae Renaud-Mornant 1976
    • Ctenocheilocaris armata Renaud-Mornant 1978
    • Ctenocheilocaris enochra Bartsch 1993
    • Ctenocheilocaris galvarini (Dahl 1952)
    • Ctenocheilocaris minor Renaud-Mornant 1978

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens taxonomiques[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Barnes, Robert D., Invertebrate Zoology, Philadelphia, PA, Holt-Saunders International,‎ 1982, 4e éd. (ISBN 978-0-03-056747-6, LCCN 77016997), p. 692–693