Myrrha Lot-Borodine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lot et Borodine.

Myrrha Lot-Borodine (1882-1957) est une médiéviste.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Femme dans l'œuvre de Chrétien de Troyes. Thèse pour le doctorat d'Université. A. Picard et fils, 1909
  • Le roman russe contemporain (1900-1912), Libraire Léopold Cerf, 1912
  • Etude sur le Lancelot en prose (en collaboration avec Ferdinand Lot), H. Champion, 1918
  • Trois essais sur le roman de Lancelot du Lac et la Quête du Saint Graal, H. Champion, 1919
  • Tristan et Lancelot, Imprimerie Peyriller, Rouchon et Gamon, 1924
  • Nicolas Cabasilas : un maître de la spiritualité byzantine au XIV. Siècle, Éditions de l'Orante, 1958
  • De l'amour profane à l'amour sacré, Nizet, 1961
  • La déification de l'homme selon la doctrine des pères grecs (Préface de Jean Daniélou), Cerf, 1970.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • In Memoriam : Myrrha Lot-Borodine. (1882-1957). Irénikon 1957, p. 340
  • Mahn-Lot A. Ma mère, Myrrha Lot-Borodine (1882-1954). Esquisse d'itinéraire spirituel. Revue des Sciences Philosophiques et Théologiques, vol.88, n°4, 2004, p.745-754