Myriam Fares

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Myriam Fares
مريم فارس

Description de cette image, également commentée ci-après

Myriam Fares en concert.

Informations générales
Surnom Malikat El Masrah (La Reine de la Scène)
Naissance 1983
Kafar Shlal
(Sud-Liban Drapeau : Liban)
Genre musical Musique arabe, variété internationale, pop
Années actives depuis 2003
Site officiel www.myriamfares.com

Myriam Fares (en arabe مريم فارس) est une chanteuse, actrice et danseuse libanaise née à Kafar Shlal, dans le sud du Liban. Comme ses homologues Nancy Ajram, Elissa ou Haifa Wehbe, Myriam Fares joue une musique traditionnelle fortement imprégnée de pop (ou l'inverse) que les DJ remixent. Elle fait partie des chanteuses les plus renommées dans le monde arabe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts[modifier | modifier le code]

Myriam voit le jour à Kafar Shlal dans le Sud du Liban, à l’est de Saïda. Elle prend des cours de ballet à l’âge de cinq ans puis remporte le concours Al Mawahib Al Saghira diffusé sur Télé-Liban 1 à neuf ans dans la catégorie danse orientale.

Elle étudie ensuite au Conservatoire national de musique la musicologie pendant quatre ans. À l’âge de seize ans, elle participe au Festival de la Chanson libanaise et remporte le premier prix. Mais c’est véritablement à 17 ans, lorsqu'à l’instar de plusieurs poids lourds de la chanson arabe comme Nawal Al Zoghbi, Elissa ou Ragheb Alama, elle participe et remporte la compétition musicale Studio El Fan.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Elle sort en 2003 son premier album, simplement titré Myriam dans lequel elle chante huit chansons. Son premier single Ana Wel Shouk est un gros succès. Son deuxième single La Tis'alni, devient également un gros succès et lui permet d’étendre sa notoriété en Égypte.

Mais c'est grâce à son second album sorti en 2005, Nadini qu’elle accède à la consécration, grâce à la fusion hip-hop et arabe, et surtout au clip musical. Les deux singles suivants Hakleq Rahtak et Waheshni Eih sont les premiers singles en dialecte égyptien. Ils sont populaires dans le monde arabe et Myriam se dresse parmi la nouvelle génération de stars arabes. Elle se produit dans des concerts à travers le monde arabe, du Maroc en passant par Dubaï, le Koweït ou la Jordanie.

Elle sort son troisième album en 2008, Bet'oul Eih qui est également un gros succès. Elle s’essaie pour la première fois dans le dialecte khaliji dans le tube Moukanoh Wein qui est alors le premier single de l’album. Le deuxième single Mouch Ananiya est aussi un énorme hit. Le clip et la chanson la représentent en femme qui s’aperçoit de l’infidélité de son conjoint. Les trois autres Iyam El Chitti, Betrouh et Elly Byehsal furent également des grands succès publics.

Durant le mois de Ramadan, Myriam anime Fawazeer Myriam, une émission musicale dans laquelle elle présente de nombreuses chorégraphies. Elle en profite pour présenter en exclusivité trois chansons issues de son nouvel album, dans lequel elle s’essaie à des nouveaux dialectes arabes. Elle y chante une chanson en dialecte marocain Zadha, une chanson en dialecte irakien Ertah et une chanson khaliji bédouine Ya Sariya. Son premier single (et deuxième single en Khaliji), Khallani a été tourné et est diffusé sur les chaines de télévisions et de radio arabes.

Carrière para-musicale[modifier | modifier le code]

En 2008, elle est choisie pour apparaître dans des publicités pour les shampoings Sunsilk et les lentilles de contact Freshlook. La même année, elle s’essaie au cinéma en tournant dans le remake de la pièce de théâtre des frères Rahbani, Silina.

Discographie[modifier | modifier le code]

En gras les singles extraits de l'album.

Myriam[modifier | modifier le code]

  • Mastering : Tony Haddad
  • Design : Kinda Mourani
  • Année : 2004
  1. Ana Wel Shoq
  2. Ghmorni
  3. La Tis'alni
  4. Shou Badou
  5. Inta el Hayat
  6. Ahebbak Heil
  7. Hal Gharam Mish Gharam
  8. Ya Alem Bil Hal

Nadini[modifier | modifier le code]

  • Mastering : Tony Haddad
  • Design : Kinda Mourani
  • Photography : Carine & charbel
  • Année : 2005
  1. Nadini
  2. boutaria med zakaria
  3. Hasisni Beek
  4. Haklek Rahtak
  5. Leh Habibi
  6. Maarafsh Had Bel Esmida
  7. Haset B Aman
  8. Khalini Teer
  9. Zaalan Menni
  10. Waheshni Eih

Bet'oul Eih[modifier | modifier le code]

  • Année : 2008
  1. Mouch Ananiya
  2. Eih Yalli Byohsal
  3. Bet'oul Eih
  4. Betrouh
  5. Iyyam El Chitti
  6. Ana Albi Lik
  7. Ala Khwana
  8. Law Konte Radi
  9. Moukanoh Wein

Min Oyouni[modifier | modifier le code]

  • Année : 2011
  1. Walaaou
  2. Kather Al Khayal
  3. Min Oyouni
  4. Artah
  5. Ah Youmah
  6. Atlah
  7. Khalani
  8. Khalani (Music Instrumental)
  9. Min Oyouni (Music Instrumental)
  10. Ya Sariah
  11. Sid Al Koul

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]