My Girl (chanson des Temptations)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir My Girl.

My Girl

Single par The Temptations
extrait de l'album The Temptations Sing Smokey
Face B (Talking 'Bout) Nobody But My Baby
Sortie 21 décembre 1964
Enregistré 25 septembre 1964
Genre Soul
Format 7" single
Auteur Smokey Robinson
Ronald White
Producteur Smokey Robinson
Ronald White
Label Gordy
G 7038
Classement
Critique

Jason Ankeny, All Music Guide lien

Singles par The Temptations

My Girl est une chanson phare du groupe de soul américain The Temptations. Sortie en 1964 pour le label Motown, elle devient un hit l'année suivante. Écrite par Smokey Robinson et Ronald White, elle devient le premier gros succès du groupe. Elle est inspirée à Smokey Robinson par son épouse Claudette Rogers Robinson, chanteuse des Miracles.

Genèse[modifier | modifier le code]

My Girl est la première chanson à succès du groupe The Temptations. Il s'agit de la première chanson du groupe où figure David Ruffin, remplaçant de Elbridge "Al" Bryant, qui s'impose comme chanteur principal, en remplacement de Eddie Kendricks et de Paul Williams.

Smokey Robinson remarque les Temptations au cours d'une des tournées que la firme Motown organisait. Il est impressionné par l'interprétation que fait David Ruffin du tube Under the Boardwalk du groupe The Drifters et il pense que Ruffin est un « géant en sommeil ». Robinson prend alors la décision de produire un single où Ruffin serait chanteur principal.

Après sa sortie en décembre 1964 pour Noël, le single devient numéro 1 des ventes. C'est la première fois que le groupe rencontre un tel succès. Ce hit ouvre la voie à d'autres pour les Temptations avec Ruffin : It's Growing (1965), Since I Lost My Baby (1965), My Baby (1965), Ain't Too Proud to Beg (1966), "Beauty Is Only Skin Deep (1966), (I Know) I'm Losing You (1966), All I Need (1967), (Loneliness Made Me Realize) It's You That I Need (1967), I Wish It Would Rain (1967), and I Could Never Love Another (After Loving You) (1968).

Reprises[modifier | modifier le code]

La chanson fut l'objet de nombreuses reprises, notamment par les Rolling Stones, The Mamas & the Papas, Michael Jackson, Stevie Wonder, Marvin Gaye, Otis Redding, Franck Sinatra.

Crédits[modifier | modifier le code]