My Awkward Sexual Adventure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

My Awkward Sexual Adventure

Titre original My Awkward Sexual Adventure
Réalisation Sean Garrity
Scénario Jonas Chernick
Acteurs principaux
Sociétés de production Julijette
Banana-Moon Sky Films
Kosher Sexy Films
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Genre Comédie romantique
Sortie 2013
Durée 98 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

My Awkward Sexual Adventure (au Canada), Mi gran aventura sexual (en Espagne) et Sex-up your life en Allemagne est un film canadien réalisé par Sean Garrity et sorti en 2013.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jordan est aux petits soins pour sa petite amie Rachel, mais celle-ci ne peut plus le supporter au lit. Après une séance où elle s'endort pendant un rapport sexuel, elle décide de quitter Jordan.

Jordan n'accepte au premier abord pas la rupture. De Winnipeg, il part pour Toronto et y rencontre son copain Dandak, mais il reste obsédé par Rachel et cherche désespérément à trouver le moyen de la reconquérir. Il a l'idée de se prendre en photo avec d'autres filles et de les envoyer à Rachel pour la rendre jalouse. Après plusieurs tentatives infructueuses, il passe par un club de strip-tease « Beauty and the Beast » (la belle et la bête) où il se soûle. Le videur le balance dans les poubelles de la boîte.

Julia, strip-teaseuse au Beauty and the Beast, passe en sortant près des poubelles et, puisqu'il neige, décide de le ramener chez elle pour passer la nuit. Au matin, ils font connaissance et Julia accepte de poser avec lui dans une pose très sexy pour rendre jalouse Rachel.

Mais Rachel ne tombe pas dans le panneau et Jordan se dit qu'il faut qu'il améliore ses performances sexuelles. Avec Julia, criblée de dettes, ils décident de faire un marché : il gère le redressement de son budget tandis qu'elle devient son mentor, son « yoda » sexuel.

Ses cours se feront en cinq leçons[1] :

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Jonas Chernick : Jordan Abrams
  • Emily Hampshire : Julia Bowe
  • Sarah Manninen : Rachel Stern
  • Vik Sahay : Dandak Sajal
  • Melissa Marie Elias : Reshma
  • Marina Stephenson Kerr : Ruth
  • Mike Bell : Naked Tom
  • Andrea del Campo : Sapphire
  • Onalee Ames : Gypsy l'effeuilleuse
  • Randy Apostle : Rabbi Finklestein
  • Dean Harder : Directeur de banque
  • Tamara Gorski : Tanya
  • Sarah Constible : Kelly
  • Jessica Burleson : Melanie
  • Stephen Eric McIntyre : Spike le videur
  • Gord Tanner : L'employé de l'aéroport
  • Curt Keilback : Le journaliste
  • Ryan Miller : Le travesti
  • Alan Castanage : Le barman
  • Steed Crandell : Propriétaire du salon de massage
  • Aisha Alfa : jeune femme

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit une note de 71 % sur Rotten Tomatoes[2].

  • « [...] L'ensemble [...] est assez amusant [...mais] malheureusement, au moment où l’on souhaiterait que la comédie assume la petite folie qu’elle semble vouloir s’insuffler en passant à la vitesse supérieure, le rythme diminue et My Awkward Sexual Adventure se transforme en comédie sentimentale sans surprise. Par conséquent, après nous avoir amusés un temps, le film s’éternise sans tenir sa promesse. » selon Jean-Marie Lanlo de Cinefilic [3]
  • « [...] pour un film sur le sexe, il y en a peu. Il s'agit plutôt d'un film sur l'amour, l'estime de soi et l'effet que les relations ont sur nous sur le long terme. Et vu de cet angle-là, c'est un assez bon film. C'est drôle (une des scénes m'a fait rire à pleurer), c'est mignon, ça nous parle, et ça fait l'effet d'une comédie romantique hollywoodienne. Ce qui est une bonne chose, puisque les canadiens détestent les films qui font canadiens [...] » selon Trista deVries de Tiff [4]
  • « Une rare farce sur le sexe qui est au bout du compte plus adulte qu'adolescente » selon Jason Anderson de The Grid [5]
  • « À l'exception de la performance adroite d'Emily Hampshire comme effeuilleuse au cœur tendre et criblée de dettes, My Awkward Sexual Adventure est presque entièrement dénué d'intérêt, sauf bien sûr si vous voulez savoir ce que vient faire un melon cantaloup dans un cours d'éducation sexuelle ! » selon Geoff Pevere dans The Globe and Mail [6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lesson 1: Rub and Tug; Lesson 2: Dirty Talk; Lesson 3: Confronting Issues; Lesson 4: Be the Aggressor; Lesson 5: Cunnilingus for Beginners
  2. rotten tomatoes
  3. cinfilic.com
  4. tiff
  5. thegridto.com
  6. theglobeandmail.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]