Mustapha Beiraktar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mustapha et Beiraktar.
Mustapha Beiraktar

Mustapha Beiraktar (aussi appelé Alemdar Mustafa Paşa)[1] était un homme d'État ottoman né en 1765 et mort le 15 novembre 1808[2].

Il fut d'abord pacha de Routschouck (Rusçuk). Il essaya vainement de rétablir Sélim III, qu'avait remplacé son cousin Mustapha. Il parvint du moins en 1808 à faire monter sur le trône Mahmoud II, dont il fut le grand vizir.

Il voulut introduire dans l'armée turque l'organisation et la discipline européennes, ce qui donna lieu à une insurrection terrible. Se voyant au moment de tomber entre les mains des insurgés, il se fit sauter avec la partie du palais qu'il habitait.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les mots beiraktar et alemdar (porte-bannière) sont des surnoms correspondant à un grade militaire
  2. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.206
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.