Mustagh Ata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mustagh Ata
Vue du Mustagh Ata
Vue du Mustagh Ata
Géographie
Altitude 7 546 m
Massif Chaînon Kashgar
(cordillère du Kunlun)
Coordonnées 38° 16′ 42″ N 75° 06′ 57″ E / 38.27833, 75.11583 ()38° 16′ 42″ Nord 75° 06′ 57″ Est / 38.27833, 75.11583 ()  
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Région autonome Xinjiang
Préfecture
Préfecture autonome
Kachgar
Kizilsu
Ascension
Première , par Eugeni A. Bieleckij, Abalakow, Chu Ying-hua, et al.

Géolocalisation sur la carte : Xinjiang

(Voir situation sur carte : Xinjiang)
Mustagh Ata

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Mustagh Ata

Mustagh Ata, ou Muztagata, en ouïghour : مۇز تاغ ئاتا, littéralement « Père des montagnes de glace », est un sommet situé dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang en République populaire de Chine, non loin du Pakistan. Il culmine à 7 546 m d'altitude. Il est parfois considéré comme faisant partie de la chaîne du Kunlun Shan, bien que géographiquement plus proche de celle du Pamir[réf. nécessaire]. Compte tenu de sa face Ouest dont la pente est relativement douce et au climat sec de la région, il est considéré comme étant l'un des sommets de plus de 7 000 mètres les plus faciles.

La première ascension victorieuse est l'œuvre d'une expédition russo-chinoise, le .

Géographie[modifier | modifier le code]

Le mont Muztagh Ata est voisin du mont Kongur Tagh (7 719 m), le point culminant de la cordillère du Kunlun. Ils forment un ensemble montagneux isolé de la chaîne du Kunlun Shan et de celle du Pamir, plus à l'ouest, qui surplombe au nord-est, le bassin du Tarim et du désert du Taklamakan.

La Route du Karakorum passe au pied du Kongur Tagh et du Muztagh Ata, en longeant le lac Karakul, entre la ville de Kaschgar en Chine et la frontière pakistanaise. La ville la plus proche est Tashkurgan, la plus à l'Ouest de Chine.

Histoire et ascensions[modifier | modifier le code]

L'explorateur et géographe suédois Sven Hedin effectua la première tentative d'ascension connue en 1894. D'autres tentatives furent effectuées, en 1900, 1904 et en 1907 où une expédition anglaise arrive à 6 473 m d'altitude. En 1947, Eric Shipton et Bill Tilman arrivèrent proche du sommet mais durent rebrousser chemin pour cause de neige trop épaisse. En 1953, une expédition franco-suisse arrive à 7 456 m d'altitude mais doit rebrousser chemin faute de temps ; pendant le retour, un Suisse tombe dans une crevasse de 76 mètres de profondeur et meurt avant l'arrivée des secours.

La première ascension réussie eut lieu le à 11 h, par une expédition russo-chinoise ayant emprunté la voie Ouest, désormais voie normale.

Depuis cette dernière, de nombreuses ascensions ont été effectuées, dont :

  • en 1980, un expédition menée par Ned Gilette a effectué l'ascension et la descente à ski, empruntant la route Ouest, ce qui fut la première ascension à ski d'un plus de 7 000 ;
  • en 2000, la bien plus difficile voie Sud-Est fut effectuée ;
  • en 2005, une route Ouest secondaire a été ouverte ;
  • en 2011, la Suédoise Anneli Wester a campé au sommet après l'avoir gravi en style alpin.