Musique portugaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Portugal est internationalement connu pour sa tradition folklorique, largement basée sur le fado et les styles musicaux qui en dérivent. Comme il est le genre musical qui caractérise le mieux l'esprit portugais et qu'il est directement relié à l'histoire et aux racines culturelles portugaises, le fado a connu une récente expansion dans divers styles musicaux, comme le rock ou le hip-hop. Indépendamment de l'influence du fado, La musique portugaise comporte la plupart des genres musicaux pratiqués en Occident.

Si Amália Rodrigues est toujours le nom le plus réputé de la musique portugaise, actuellement, les plus grandes noms sont représentées par des groupes tels Moonspell (metal), Madredeus (fado et musique populaire portugaise), Buraka Som Sistema (electro / kuduro / breakbeat), Da Weasel, Sandro G (hip hop), Blasted Mechanism (électro-rock expérimental) ou Wraygunn (rock, blues), et des artistes comme Mariza (fado). La musicalité de la langue portugaise a également inspiré les locuteurs non natifs de l'utiliser dans leurs enregistrements, par exemple Mil i Maria. La musique folklorique régional reste populaire aussi, après avoir été mis à jour et modernisé dans de nombreux cas, en particulier la région nord-est de Trás-os-Montes. La Dance, le Rock, la pop, la kuduro, la zouk, le kizomba, le heavy metal, la House et le Hip-hop sont parmi les styles musicaux les plus populaires au Portugal, mais l'arrivée récente de groupes qui revitalisent la musique populaire portugaise, comme Deolinda, a conduit à un nouvel intérêt pour ce type de musique.

Musique classique[modifier | modifier le code]

C'est surtout à l'époque de la musique baroque que le Portugal brilla par ses compositeurs (Manuel Rodrigues Coelho, Duarte Lobo, Carlos de Seixas).

Luís de Freitas Branco (né le 12 octobre 1890 à Lisbonne et décédé le 27 novembre 1955 dans la même ville) est l'une des figures les plus représentatives de la musique classique portugaise de la première moitié du xxe siècle.

Dans la musique contemporaine, on peut noter : Eurico Carrapatoso, Maria João Pires... +

Musique traditionnelle[modifier | modifier le code]

Musique folklorique[modifier | modifier le code]

La musique folklorique portugaise est influencée par les musiques européennes, de l'Afrique du Nord, en raison de sa proximité et de l'Afrique noire en raison de ses anciennes colonies, et enfin du Brésil, où se sont formés des mélanges de musiques portugaises anciennes, venant des colons, de la musique folklorique américaine locale et de la musique des esclaves africains.

Parmi les instruments de la musique folklorique, on peut retrouver ses influences et on y trouve la cornemuse, l'accordéon, le triangle, le tambourin à sonnailles, le tambour, le reco-reco, les castagnettes.

Musiques dansantes :

Fado[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fado.
Guitariste de Fado

Le style musical le plus emblématique du Portugal depuis Salazar est le Fado, un chant mélancolique généralement accompagné par des instruments à cordes pincées, dont généralement la guitarra (sorte de cistre) et une ou plusieurs violão.

Instruments de musique[modifier | modifier le code]

L'instrument qui est le plus souvent utilisé est bel et bien l'accordéon diatonique : Petite accordéon dont le système d'anches mélodiques qui donne une note différente en poussant et en tirant(exemple de l'artiste très connu : Quim Barreiros) accompagné par une guitare, la viola.

  • Les Percussions : l'Adoufe (ou Adufe) : Tambourin carré réservé aux femmes utilisé pour accompagner les chansons traditionnelles portugaises.
  • Les instruments à corde : Le cavaquinho, une sorte de petite guitare à quatre cordes et la viola.
  • Les instruments à vent : La flûte pifaro et la gaita de foles (cornemuse).

Musique actuelle[modifier | modifier le code]

Pop/Rock[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rock portugais.

Le rock et la pop se sont imposés au Portugal à partir des années 60-70 notamment avec une importante scène de rock progressif et pop.

À partir des années 1980, le boom du Rock portugais avec l'apparition de divers genres tels que la new wave, punk rock, hard rock, post-punk, rock alternatif...

Dans les années 1990 et 2000, le développement du rock portugais continue avec la formation de nouveaux groupes et nouveaux genres, fusions.

Punk/metal[modifier | modifier le code]

Le punk rock et le heavy metal sont apparus en même temps au Portugal vers le début des années 1980.

Ils font encore partie des genres musicaux underground mis à part pour quelques groupes qui ont su trouver une notoriété commerciale.

Reggae[modifier | modifier le code]

Bob Marley a été l'élément déclencheur du reggae au Portugal et dans le monde.

Depuis la milieu des années 1990, le reggae portugais se développe surtout grâce au passé colonial des Portugais, les artistes reggae portugais sont surtout des Angolais ou des Cap-verdiens installés au Portugal.

Hip-Hop/Rap[modifier | modifier le code]

La scène hip-hop/rap portugaise s'est surtout développée au début des années 1990, avec la formation des 2 grands groupes majeurs du rap portugais, Da Weasel à Lisbonne et Mind Da Gap à Porto. Les paroles du rap portugais sont surtout sur le thème des problèmes sociaux du pays, la misère des ghettos portugais, la drogue, la violence urbaine, les grandes inégalités sociales du pays.

Variété[modifier | modifier le code]

La variété portugaise était déjà présente durant la dictature. Les thèmes abordés dans les chansons sont surtout l'amour.

Pimba[modifier | modifier le code]

La musique Pimba est une musique typique qui représente bien les fêtes de villages portugaises, cette scène musicale s'est crée dans le milieu des années 1990 avec le grand tube du chanteur Emanuel, Pimba. Ce genre musical est surtout populaire chez les portugais résidant à l'étranger et dans les campagnes du nord du Portugal. Le son musical est surtout marqué par la présence de l'accordéon, des trompettes et du synthétiseurs, les paroles sont le plus souvent sur le thème de l'amour, le sexe (au second degré) et sur la cuisine.

Dance/Electro/House/Techno[modifier | modifier le code]

La dance n'a fait apparition qu'en 1998 au Portugal, avec le groupe Santamaria, le seul à avoir obtenu du succès dans ce genre au XXe siècle. Les Santamaria sont considérés comme le meilleur groupe du Portugal dans ce genre, ayant fortement évolué depuis leurs débuts et produisant de nos jours du Handsup. Ayant une forte notoriété au Portugal, il est difficile de faire concurrence au groupe qui est dès à présent très connu par les meilleurs Dj et groupe d'eurodance en Europe.

La musique Techno et Electro commencent à émerger notamment grâce aux scènes française et allemande.

Quelques artistes electro/house et house portugais : DJ Vibe, Rui da Silva, Pete Tha Zouk, Pedro Cazanova, Mastiksoul, Carlos Manaca

Le plus gros succès portugais est Buraka Som Sistema qui mélange musique kuduro avec du breakbeat et de l'Electro.

La nouvelle vague house portugaise est marquée par Pedro Cazanova, Diego Miranda, Massivedrum…

Liste des DJ's Portugais.

Kuduro/Kizomba[modifier | modifier le code]

Dans le centre du Portugal, vers Lisbonne, un genre de musique très écouté par les jeunes est le kizomba/kuduro. Le kuduro mélange de musique électronique et rythmes africains originaires d'Angola et le kizomba, une sorte de zouk à la portugaise sont très pratiqués au Portugal par des Angolais, Capverdiens, Portugais, Guinéens, etc. Depuis 2009-2010, le kuduro a été très répandu dans le monde entier notamment avec Costuleta et son "Tchiriri" ainsi que le King Kuduro et son "Il faut danser", "Dklé" et "Le son qu'il te faut" très dansé et très écouté dans de nombreuses discothèques.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]