Rip de radio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Musique Radio Rip)
Aller à : navigation, rechercher

Le terme informatique « rip » (du verbe « ripper », signifie l'extraction des médias numériques) est aussi possible d'appliquer à la radio. Les nouveaux logiciels, les techniques et les Cloud Services font possible d'extraire les chansons à la radio et les sauvegarder comme une piste audio séparée. Les nouvelles technologies nous permettent de ripper la musique de radio Internet, de satellite radio et de radio FM.

Le rip est plus qu'un simple enregistrement audio. L'aspect principal de rip est une désambiguïsation. En rippant les chansons de n'importe quelle source elles doivent être partagée en pistes audio ou les fichiers séparés avec le marquage. Dans le cas contraire vous simplement enregistre ou double l'audio.

Radio Internet[modifier | modifier le code]

Les formats populaires de la radio Internet sont AAC, AAC+ et MP3. Les stations de radio AM/FM en ligne utilisent le format le plus efficace AAC en tant que les stations Internet utilisent le plus souvent MP3. Une base de donnés Shoutcast caractérisée par un grand nombre (34,281) [1] des stations radio en ligne présente presque tous les genres musicaux.

Cloud Services comme DAR.fm [2] peuvent enregistrer en utilisant tous les formats cités. La plupart des logiciels basés sur PC pour ripper la radio Internet sont construits pour les programmes de Shoutcast car ce protocole basé sur MP3 offre la sélection la plus large des stations radio internet. Cette collection énorme de musique est un des avantages principaux pour enregistrer les chansons de radio Internet en comparaison avec la radio par satellite ou FM, en plus les Cloud Services ne nécessitent pas un récepteur audio séparé. En parlant des désavantages nous pouvons marquer la mauvaise qualité des fichiers préservés en mp3.

Pour commencer le processus d'enregistrement un logiciel se connecte à la piste audio près de TCP. La piste est bufférisé de 15-30 secondes en avance. Certains logiciels[3],[4],[5],[6] pour ripper la radio Internet utilisent la base de données spéciale laquelle est diffusée avec le contenu de la chanson actuel.

Ces programmes sont plus successives en déterminant les cadres d'une chanson (en préservant la bonne qualité de piste mp3) aussi bien qu'ils identifient correctement la ladite chanson. Cette base de donnés est disponible seulement pour une série des stations radio Internet le plus souvent associées au standard Shoutcast. L'existence des annuaires ouverts de stations radio Internet comme Shoutcast permet les rippeurs de radio Internet fournir l'abondante sélection des stations radio enregistrées lesquelles sont attendues à émettre la base de donnés détaillée des chansons.

Satellite radio[modifier | modifier le code]

TimeTrax a développé un logiciel pour enregistrer la radio sur XM Satellite radio. Il préserve les chansons sous les fichiers MP3 individuels après avoir identifié le titre et l'artiste. TimeTrax est une solution au niveau du matériel et des logiciels : logiciel TineTrax peut interfacer avec les PC récepteurs satellite compatibles, et une boîte adapteur est nécessaire pour permettre certains récepteurs avec le PC. XM PCR était le premier appareil à ripper la piste audio de XM radio. Ce dispositif est assez simple : XM (un récepteur et encodeur matériel) se joint dans la boîte avec l'interface USB chip et connecteur audio. PCR se connecte au PC port USB et jack d'entrée ligne. TimeTrax ou l'autre logiciel pareil contrôle la radio enregistre le flux audio d'entrée.

Radio FM[modifier | modifier le code]

Il existe trois solutions pour ripper les chansons de radio FM.

Système de radiodiffusion des données[modifier | modifier le code]

Certain récepteurs peuvent recevoir le flux de données comme le système de radiodiffusion des données ou RDS. Ce système permet de voir l'information de titre et d'artiste affichée sur un écran de récepteur FM compatible. Le récepteur compatible connecté à l'ordinateur peut marquer les pistes audio conservées avec les données. Un seul désavantage de ce système est que le titre peut être changé devant ou après le changement de chanson et en conséquences le processus d'enregistrement perd une partie de commencement ou fin de la chanson.

En avenir RDS contiendra la nouvelle option nommée RT+ ou Radio Text Plus. Aussi bien que le champ de texte pour Artist, Album et Titre de piste seront disponibles RT+ contiendra aussi 'item running' et 'item toggle' bits pour marquer les transitions de piste et DJ/interruptions commerciales en nommant les fichiers et marquant ID3.

Séparation musique de non musique[modifier | modifier le code]

La compagnie suédoise PopCatcher a patenté la technologie permettant de distinguer la musique, la discussion et la publicité. C'est un processus d'auto-apprentissage qui premièrement identifie les habitudes de diffusion d'une station radio précise. PopCatcher a été créé pour exclure automatiquement la publicité et discours DJ de l'enregistrement. Comme un résultat vous avez un fichier audio de bonne qualité. Ce processus est complètement indépendant d'Internet. Malheureusement il ne reconnaît pas les titres et les artistes des chansons enregistrées.

Marquage manuel[modifier | modifier le code]

Certains enregistreurs permettent de placer les repères dans le fichier pour partager ce fichier en pistes séparées. Ce processus peut être très long et fastidieux. Cette méthode donne un seul avantage, c'est l'assurance que la chanson sera enregistrée sans perdre le début et la fin de piste écoutée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Shoutcast internet radio station database » (consulté en May 14, 2010)
  2. (en) « DAR radio recording service » (consulté en Oct 27, 2011)
  3. (en) « RadioGet internet radio recorder » (consulté en May 14, 2010)
  4. (en) « RadioTracker internet radio recorder » (consulté en May 14, 2010)
  5. (en) « StreamRipper Open Source Internet Radio Recorder »
  6. (en) « Total Recorder internet radio recorder »