Music for the Royal Fireworks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue des feux d'artifice donnés sur la Tamise le 15 mai 1749

Music for the Royal Fireworks ou Fireworks Music (Musique pour les feux d'artifice royaux), HWV 351, a été composée en 1749 par Georg Friedrich Haendel pour les festivités en l'honneur du traité d'Aix-la-Chapelle. C'est le pendant de la célèbre Water Music écrite précédemment par ce même compositeur.

La répétition fut suivie par une foule nombreuse (près de 12 000 personnes) provoquant de grands embouteillages de carrosses. La représentation officielle du 27 avril fut cependant marquée par un incendie d'un petit bâtiment du Green Park de Londres, provoqué par l'appareil pyrotechnique.

Conçue initialement pour près de 100 instrumentistes (hautbois, bassons, cors, trompettes et cordes), Haendel en réduisit l'effectif à quatre-vingt en supprimant les cordes à la demande du roi George II. Les vents et les percussions sont renforcés afin d'atténuer le bruit des détonations.

Elle se partage en cinq mouvements :

  • Ouverture (adagio - allegro - lentement - allegro)
  • Bourrée[1]
  • La Paix (largo alla siciliana)[1]
  • La Réjouissance[1]
  • Menuets I / II (allegro)

À noter que selon l'usage du temps, pour célébrer le même événement, Jean-Philippe Rameau donne à l'Académie royale de Paris une pastorale, Naïs, « Opéra pour la paix ».

Divers[modifier | modifier le code]

  • Certaines pièces ont été reprises dans la musique du film Vatel de Roland Joffé (1999) ce qui constitue un bel anachronisme, car ce film se passe en 1671, soit 78 ans avant la composition de cette musique ! Il en est de même du film anglo-américain L'Homme au Masque de fer (The Man in the Iron Mask, 1998) réalisé par Randall Wallace, avec Leonardo DiCaprio, Jeremy Irons, John Malkovich, Gérard Depardieu et Gabriel Byrne, vu que Louis XIV est décédé le 1er septembre 1715.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Titre original en français.