Museo delle porcellane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Museo delle porcellane
L’entrée (Palazzina del Cavaliere)
L’entrée (Palazzina del Cavaliere)
Informations géographiques
Pays Italie
Ville Florence
Adresse Accès : lignes 11,36,37,D.
Coordonnées 43° 45′ 43″ N 11° 15′ 09″ E / 43.762, 11.2525055643° 45′ 43″ Nord 11° 15′ 09″ Est / 43.762, 11.25250556  
Informations générales
Date d’inauguration 1973
Genre des collections Porcelaine
Informations visiteurs
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/Florence]]

[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/Florence|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/Florence]])]]
Museo delle porcellane

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Museo delle porcellane

Le museo delle porcellane (Musée des porcelaines) se trouve dans le « Casino del Cavaliere », l'un des points les plus élevés du jardin de Boboli au Palais Pitti de Florence.

Bien que son ouverture ne date que de 1973, sa collection de porcelaine est très ancienne, avec des pièces offertes à des grands-ducs ou ayant été commandées par eux-mêmes. Cependant, le cœur de la collection provient principalement de la maison de Savoie à Florence, réunissant au Palazzo Pitti les collections provenant des anciens états italiens, "héritées" lors du risorgimento, notamment celle du palais ducal de Parme.

Les pièces exposées proviennent des plus célèbres manufactures européennes, qui, depuis le XVIIIe siècle ont pu égaler les techniques de ce matériau unique, jusqu'alors l’apanage des manufactures chinoises et japonaises.

Il y a beaucoup d’assiettes, de tasses, spécialement destinées à la nouvelle mode d’alors de prendre du café et du chocolat chaud, ainsi que de nombreuses théières, pots et figurines, toutes décorées avec de délicats motifs ornementaux de style surtout rococo et néoclassique.

Parmi les manufactures, on retrouve : la fabrique royale de Naples ( Capodimonte ), avec le Gruppo della scuola degli orsi et dix-huit statuettes du peuple napolitain; de la manufacture de Doccia du marquis Carlo Ginori, avec des œuvres du XVIIIe siècle, les manufactures de Tournai, Vincennes et Paris; des porcelaines viennoises, en grande partie collectionnées par Ferdinand III de Toscane; des porcelaines de la manufacture allemande de Meissen, comme un bol de sucre en forme de tortue et une théière en forme de poule.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Autres projets[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]