Museo Poldi Pezzoli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 28′ 07.24″ N 9° 11′ 28.94″ E / 45.4686778, 9.1913722

Musée Poldi Pezzoli
Entrée du musée Poldi Pezzoli.
Entrée du musée Poldi Pezzoli.
Informations géographiques
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Ville Milan
Coordonnées 45° 28′ 07″ N 9° 11′ 29″ E / 45.4687, 9.191345° 28′ 07″ Nord 9° 11′ 29″ Est / 45.4687, 9.1913  
Informations générales
Nom local Museo Poldi Pezzoli

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Musée Poldi Pezzoli

Géolocalisation sur la carte : Milan

(Voir situation sur carte : Milan)
Musée Poldi Pezzoli
Antonio Pollaiolo,Portrait féminin, emblème du musée.
Sandro Botticelli, La Lamentation sur le Christ mort

Le musée Poldi Pezzoli (Museo Poldi Pezzoli) est une casa museo (« maison-musée ») située au 12 via Manzoni, au centre de la ville de Milan, près du Teatro alla Scala, inauguré officiellement le . Il fait partie du circuit Case Museo di Milano (« Maisons Musées de Milan ») au centre de la ville de Milan.

Historique[modifier | modifier le code]

Le musée était au XIXe siècle une collection privée appartenant à Giacomo Poldi Pezzoli et sa mère Rosa Trivulzio issus de la famille du condottiere Jacques de Trivulce.

Collection[modifier | modifier le code]

Le musée conserve les œuvres d'artistes issus d'Italie du Nord ainsi que celles d'artistes flamands ayant travaillé en Italie.

Principaux artistes italiens représentés[modifier | modifier le code]

Mariotto Albertinelli ; Giovanni d'Alemagna ; Giovanni Angelo d'Antonio ; Sofonisba Anguissola ; Lorenzo Bartolini ; Fra Bartolomeo ; Luca Baudo ; Alessandro Mazzola Bedoli ; Jacopo Bellini ; Giuseppe Bertini ; Vitale da Bologna ; Francesco Bonsignori ; Paolo Borroni ; il Moretto ; Botticelli, Giulio Campi ; Canaletto ; Francesco Capella (Dagiù) ; Cristoforo Caselli ; Jacopo del Casentino;Giovanni Benedetto Castiglione ; Bernardo Cavallino ; Luigi Cavenaghi ; Cima da Conegliano ; Luigi Crespi ; Daddi ; Gaetano Fasanotti ; Gaudenzio Ferrari ; Domenico Fetti ; Ambrogio Bergognone ; Gaetano Gandolfi ; Raffaellino del Garbo ; Giovanni Battista Gaulli ; Francesco Gessi ; Luca Giordano ; Francesco Guardi ; Giacomo Guardi ; Francesco Hayez ; Pietro degli Ingannati ; Filippo Lippi ; Pietro Lorenzetti ; Lorenzo Lotto ; Bernardino Luini ; Gian-Francesco de Maineri ; Rutilio Manetti ; Andrea Mantegna ; Giovanni Martinelli ; Pier Francesco Mazzucchelli ; Livio Mehus ; Lippo Memmi ; Michelangelo ; Francesco Morone ; Giovan Battista Moroni ; Carlo Francese ; Giuseppe Nuvolone;Marco d'Oggiono ; Eleuterio Pagliano ; Filippo Palizzi, Palma il Vecchio ; Marco Palmezzano ; Pietro Vannucci ; Francesco di Stefano Pesellino ; Lo Spagna ; Antonio Pirri ; Antonio Pollaiolo ; Riccardo Pellegrini ; Giulio Cesare Procaccini ; Francesco Raibolini ; Jusepe de Ribera ; Giampietrino ; Giovanni Battista Salvi;Francesco Salviati ; Raphael ; Luigi Scrosati ; Fra Semplice ; Cesare da Sesto ; Giovanni Servi ; Andrea Solario ; Gherardo Starnina ; Bernardo Strozzi ; Zanobi Strozzi ; Cesare Tamaroccio ; Francesco de Tatti ; Girolamo Tessari ; Tiepolo ; Cosmè Tura ; Giovanni De Vecchi ; Bartolomeo Veneto ; Antonio Vighi.

Artistes d'Europe du Nord[modifier | modifier le code]

Jan Brueghel le Jeune ; Lucas Cranach ; Hendrick Goltzius ; James Baker Pyne ; Thomas Shotter Boys ; Giusto Sustermans ; David Teniers ; Jacob Toorenvliet ; Pierre Tetar van Elven ; Mathijs Van Hellemont ; Jan Van der Meer II ; Willem van Mieris ; Jacob Ferdinand Voet ; Nicolaus Alexander Mair Von Landshut ; et Cornelis de Wael.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

  • Fra Galgario  : Ritratto di cavaliere dell'Ordine Costantiniano, Ritratto di gentiluomo, Ritratto di Giovanni Francesco Albani
  • Lorenzo Lotto  : Madonna e santi, Santa Caterina d'Alessandria
  • Bernardino Luini  : Cristo portacroce, Sposalizio mistico di Santa Caterina d'Alessandria
  • Andrea Solario  : Madonna con Bambino, Ecce Homo, Riposo in Egitto, San Giovanni Battista

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Museo Poldi Pezzoli, Milano, textes de Federica Armiraglio, Milan, Skira 2006. (ISBN 9788861301191).

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]