Muscle orbiculaire de l'œil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Muscle orbiculaire de l'œil (en rouge), la partie supéro-interne a été résséquée pour montrer le muscle corrugateur du sourcil.
Muscle orbiculaire de l'œil, vue endocrânienne, globe oculaire enlevé.

Le muscle orbiculaire de l'œil (Musculus orbicularis oculi en latin) ou muscle orbiculaire des paupières est un muscle formant une zone elliptique autour des paupières et s'étalant en une couche mince sur les paupières elles-mêmes. Il est divisé traditionnellement en trois parties : palpébrale, orbitaire et lacrymale.

La portion palpébrale[modifier | modifier le code]

Mince et pâle, cette partie est tendue entre le ligament palapébral médial et le ligament palabépral latéral, se divisant en deux la partie supérieure passant dans la paupière supérieure, la partie inférieure dans la paupière inférieure.

La portion orbitaire[modifier | modifier le code]

Plus épaisses que la portion précédente et de couleur rouge vif, ses fibres circulaires font le tour de l'orbite s'insérant sur le processus frontal du maxillaire.

La portion lacrymale[modifier | modifier le code]

Cette partie est tendue entre le ligament palapébral médial et la crête lacrymale postérieure.

Innervation[modifier | modifier le code]

Il est innervé par le nerf facial (VII).

Action[modifier | modifier le code]

Il est responsable de la fermeture de l'œil.

La portion palapébrale est sollicitée lors des clignements et des clins d'œil. Elle est elle-même divisée en deux parties:

  • pré-septale
  • pré-tarsale

La portion orbitaire, située en circonférence de la partie palpébrale, est sollicitée lors de la fermeture forcée de l'œil. Elle agit conjointement avec l'autre partie de l'orbiculaire ainsi qu'avec les muscles sourcilier et pyramidal.