Muscle grand adducteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le muscle grand adducteur.

Le muscle grand adducteur (Musculus Adductor Magnus) est un muscle appartenant à la loge interne ou médiale de la cuisse. Il est composé de trois chefs (ou faisceaux): supérieur, moyen et inférieur.

Description[modifier | modifier le code]

Faisceau supérieur[modifier | modifier le code]

  • Insertion haute : il s'insère sur la partie moyenne de la face externe de la branche ischio-pubienne de l'os coxal.
  • Trajet : il se dirige en dehors presque horizontalement en avant du faisceau moyen, formant un corps triangulaire tordu sur lui-même.
  • Insertion basse : il s'insère par une lame tendineuse sur la partie haute du tiers moyen de la lèvre externe de la ligne âpre et sur la partie basse de la lèvre externe de la portion supérieure de la ligne âpre, en dedans de la crête du muscle grand glutéal.

Faisceau moyen[modifier | modifier le code]

  • Insertion haute : il s'insère à la partie postérieure de la face externe de la branche ischio-pubienne et la tubérosité ischiatique de l'os coxal.
  • Trajet : il descend en dehors, formant un corps triangulaire.
  • Insertion basse : il s'insère par une lame tendineuse sur la partie du tiers moyen de la lèvre externe de la ligne âpre en dessous du faisceau supérieur. Son insertion sur la ligne âpre est interrompue par une série d'arcades fibreuses qui livrent passage aux différentes artères perforantes venant de l'artère profonde de la cuisse. Une arcade fibreuse relie la partie basse de l'insertion du faisceau moyen sur la ligne âpre à l'insertion du faisceau inférieur sur le tubercule du grand adducteur. Cette arcade (appelée arcade du grand adducteur) laisse passer l'artère fémorale qui change alors de nom et devient artère poplitée.

Faisceau inférieur[modifier | modifier le code]

  • Insertion haute : il s'insère sur la face postéro-externe de la tubérosité ischiatique et la partie moyenne de la face externe de la branche ischio-pubienne de l'os coxal.
  • Trajet : il descend sensiblement à la verticale en arrière du faisceau moyen.
  • Insertion basse : il s'insère sur un tubercule situé sur la face supérieure du condyle interne du fémur. Certains anatomistes considèrent que ce muscle se prolonge jusqu'au tibia, par l'intermédiaire du faisceau superficiel du ligament collatéral tibial (qui prend naissance juste sous le tubercule), il est alors improprement considéré comme un ''ischio-jambier''.

Innervation[modifier | modifier le code]

Il est innervé par le nerf obturateur pour ses deux premiers faisceaux et par le nerf sciatique pour le faisceau inférieur.

Vascularisation[modifier | modifier le code]

Il est vascularisé par les artères perforantes de l'artère profonde de la cuisse.

Actions[modifier | modifier le code]

Il est :

  • Adducteur de la cuisse.
  • Rotateur interne par ses deux premiers faisceaux.
  • Extenseur par son faisceau inférieur
  • Fléchisseur par ses faisceaux moyen et supérieur

Antagonistes[modifier | modifier le code]

Les muscles fessiers et le muscle pyramidal du bassin.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir