Muséum américain d'histoire naturelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
American Museum of Natural History
Image illustrative de l'article Muséum américain d'histoire naturelle
Informations géographiques
Pays États-Unis
Ville New York
Adresse 81st Street
Central Park West
Coordonnées 40° 46′ 52″ N 73° 58′ 27″ O / 40.781033, -73.97417440° 46′ 52″ Nord 73° 58′ 27″ Ouest / 40.781033, -73.974174  
Informations générales
Date d’inauguration 1877
Collections Histoire naturelle, ethnologie
Nombre d’œuvres 32 millions de spécimens
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an 3 millions
Site web www.amnh.org

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
American Museum of Natural History

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
American Museum of Natural History

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
American Museum of Natural History

Le Muséum américain d'histoire naturelle (American Museum of Natural History) est l'un des grands musées de New York. Il est situé sur l’île de Manhattan dans le quartier de l’Upper West Side, au croisement de la 81e rue et Central Park West, face à Central Park.

Le musée, ouvert en décembre 1877, emploie plus de 1 200 personnes et finance chaque année une centaine d’expéditions scientifiques.

Quelques chiffres[modifier | modifier le code]

(D'après la brochure d'information du musée)

  • 32 millions de spécimens et d'objets
  • 3 millions de spécimens dans les collections de paléontologie des vertébrés
  • 45 halls d'expositions permanentes
  • 47 conservateurs et 200 chercheurs scientifiques
  • 70 boursiers d'études supérieures et postdoctorales
  • Deux laboratoires moléculaires
  • Plus de 150 conférences, films, ateliers, démonstrations pour tout public chaque année

Histoire du musée et des collections[modifier | modifier le code]

Créé en 1869, il est d’abord hébergé dans le bâtiment Arsenal de Central Park. En 1874, un terrain fut acquis à l’emplacement où il se trouve actuellement. La première partie a été construite dans un style néogothique, par Calvert Vaux et Jacob Wrey Mould, qui collaboraient avec Frederick Law Olmsted pour les structures de Central Park. L’aile sud est une réalisation néoromane en pierre brune de J. Cleaveland Cady, où l’on remarque l’influence de Henry Hobson Richardson. L’entrée en forme d’arc de triomphe romain, qui donne sur Central Park West, est l'œuvre de John Russell Pope et fut achevée en 1936. Elle débouche sur une grande basilique romane, où le visiteur est accueilli par le squelette d’un apatosaure qui défend son petit contre un allosaure.

Collections permanentes[modifier | modifier le code]

Sciences naturelles[modifier | modifier le code]

Le musée est connu pour ses collections de mammifères africains, asiatiques et nord-américains, pour une reconstitution grandeur nature d’une baleine bleue suspendue dans le hall des océans, mais aussi une authentique pirogue de guerre Haida longue de vingt mètres, peinte et sculptée. On peut également y admirer le Star of India, qui est le plus gros saphir bleu du monde. Un étage complet est consacré à l’évolution des vertébrés, en présentant notamment l’histoire des dinosaures.

Les collections abritent plus de 30 millions de spécimens, ses collections d’insectes et de fossiles sont parmi les plus riches du monde. Le Muséum est également un centre de recherche notamment en anthropologie, astronomie, entomologie et autres branches traitant des invertébrés, ornithologie, herpétologie, ichtyologie, mammalogie, minéralogie et en paléontologie des vertébrés.

  • Faune :
Hall de la vie sous-marine
Mammifères nord-américains
Hall de la biodiversité
Petits mammifères
Oiseaux du monde
Mammifères africains (gorilles, gazelles, etc.)
Oiseaux d'océans
Primates
Reptiles et amphibiens
  • Amérique du nord :
Forêts de l'Amérique du Nord : déserts, haute montagne, bayou, etc.
Environnement de l'État de New York
Mammifères de l'État de New York
Oiseaux de la ville de New York
Oiseaux d'Amérique du Nord
  • Minéralogie :
Hall des météorites
Hall des minéraux
Hall du souvenir Morgan (pierres précieuses)
  • Anatomie :
Évolution et biologie humaine : hologrammes, squelettes, etc.

Cultures et civilisations humaines[modifier | modifier le code]

Les collections anthropologiques sont également remarquables :

  • Peuples africains, asiatiques et du Pacifique
  • Collections sur les amérindiens : Mexique, Amérique centrale et peuples sud-américains (Amazonie, Pérou).

Bibliothèque[modifier | modifier le code]

La bibliothèque du muséum est riche de 485 000 volumes et dispose aussi d’un fonds important de photographies, de films et de manuscrits. Le muséum fait paraître le mensuel Natural History Magazine qui recevait notamment les chroniques de Stephen Jay Gould (1941-2002).

Rose Center for Earth and Space[modifier | modifier le code]

À côté du musée se trouve le Hayden Planetarium, qui fait maintenant partie du Rose Center for Earth and Space, installé dans un cube de verre conçu par James Stewart Polshek. La bibliothèque de cette partie du Muséum compte 10 000 volumes sur l'astronomie.

Le centre a ouvert en 2000 et offre aux visiteurs un voyage au cœur de l'univers. Le planétarium est le lieu d'une projection en 3D d'un spectacle sur le Big Bang et sur les différentes échelles du cosmos. La narratrice du spectacle est Whoopi Goldberg.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]