Muséum Godeffroy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Muséum Godeffroy est un musée d’histoire naturelle privé de Hambourg, fondé en 1861 et dispersé en 1878. La plupart de ses collections ont été acquises par les muséums allemands.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Les Godeffroy sont des huguenots français de La Rochelle ayant joué un rôle de premier plan dans cette ville. Ils quittent la France au moment de la Révocation de l’Édit de Nantes et se réfugient en Allemagne. Ils s’installent pour finir à Hambourg, puissant port de commerce. C’est Johan Cesar IV Godeffroy qui fonde l’entreprise familiale, J.C. Godeffroy & Sohn, qui sera ensuite reprise par son fils, Johan Cesar VI Godeffroy (1818-1885).

L’entreprise commerce notamment avec l’Amérique centrale et les Caraïbes. Elle prospère peu à peu et des postes de commerce sont ouverts à La Havane et à Valparaíso. Sa flotte atteint 27 vaisseaux. Le commerce s’élargit, des vaisseaux sont envoyés à travers le Pacifique et un poste est ouvert en 1860 dans les îles Samoa. Durant la crise des années 1850, la compagnie doit accepter de transporter des passagers notamment pour l’Australie et la Californie. Le gouvernement allemand utilise notamment les vaisseaux de la compagnie Godeffroy pour coloniser certaines îles du Pacifique.

Histoire du muséum[modifier | modifier le code]

Rêvant de bâtir un muséum, Johan Cesar IV Godeffroy demande instamment aux capitaines de ses navires de rapporter des spécimens d’histoire naturelle mais aussi des objets ethnologiques. En 1860, il invite un jeune médecin suisse, Eduard Gräffe (1833-1919), de venir l’aider à créer son musée et de participer à la récolte des spécimens dans le Pacifique. Gräffe participe durant dix ans à cette entreprise et voyage, seul ou accompagné d’autres récolteurs, en Australie, dans les Samoa, à Tahiti, les Fidji, Tonga, etc.

Parmi les collecteurs travaillant pour Godeffroy, il faut citer l’une des rares femmes explorateurs l’allemande Amalie Dietrich (1821-1891). Theodor Kleinschmidt (1834-1881) est un homme d’affaires d’origine allemande installé aux États-Unis, ses affaires périclitant, il part dans le Pacifique pour le compte de Godeffroy et où il sera assassiné par des indigènes. Les frères Semper, originaires aussi de Hambourg, Otto (1830-1907), Karl (1832-1893) et Georg (1837-1909), ainsi que Johannes Dietrich Eduard Schmeltz (1839-1909), jouent un rôle important comme conservateurs et récolteurs.

Le contenu du muséum est connu grâce à des catalogues pour vendre les doubles puis, au moment de la banqueroute de l’entreprise Godeffroy et de la dispersion du muséum en 1879, pour assurer la vente des spécimens.

Source[modifier | modifier le code]

  • Neal L. Evenhuis (2007). The Godeffroy Museum Catalogs in Relation to Fiji Terrestrial Arthropods. Part I: Introduction and Review of Myriapoda, Diptera, Odonata, and Smaller Hexapod Orders, Bishop Museum Occasional Papers, 91 : 17-28. (ISSN 0893-1348)