Musée national d'art de Roumanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le musée national d'art de Roumanie.
Lucas Cranach l'Ancien,
Vénus et Amour (1520)

Le musée national d'art de Roumanie (en roumain : Muzeul Național de Artă al României) est le plus important musée d'art de Roumanie. Il a été ouvert en 1950 à Bucarest sur la Place de la Révolution, à l'intérieur du Palais royal de Bucarest construit par l'architecte français Paul Gottereau (1843-1904).

Historique[modifier | modifier le code]

Le musée national d'art de Roumanie fut organisé sur la base de la collection privée du souverain Charles Ier de Roumanie, composée de 214 œuvres, parmi lesquelles des toiles de maîtres du Greco, Rembrandt, Pieter Brueghel l'Ancien, Rubens, Domenico Veneziano.

Avec l'arrivée au pouvoir des Communistes en 1948 et le début de la République socialiste de Roumanie, la collection a été enrichie d'œuvres d'art provenant de musées et de collections privées abolies par le nouveau régime. En outre, certains des tableaux provenaient du Musée Brukenthal de Sibiu qui ont été transférés après la Seconde Guerre mondiale au Musée d'Art de Bucarest. Le retour des toiles au musée de Sibiu s'est effectué en novembre 2006.

Collection[modifier | modifier le code]

La galerie du patrimoine comprend 3000 peintures et sculptures. Les œuvres sont exposées au premier et second étages. Le premier étage présente l'art italien, allemand et autrichien. Le deuxième étage présente la peinture espagnole, flamande, française, hollandaise et roumaine.

Peintres non roumains[modifier | modifier le code]

Claude Monet,
Camille, la robe verte (1866)

(liste non exhaustive)

Peintres roumains[modifier | modifier le code]

Theodor Aman,
Natura moarta (1870)
Nicolae Grigorescu,
Cour d'une ferme (seconde moitié du 19e siècle)

(liste non exhaustive)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :