Musée national d'art égyptien de Munich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Staatliche Sammlung für Ägyptische Kunst
Image illustrative de l'article Musée national d'art égyptien de Munich
Informations géographiques
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ville Munich
Adresse Meiserstraße 10
80333 München
Coordonnées 48° 08′ 31″ N 11° 34′ 43″ E / 48.141944, 11.578611 ()48° 08′ 31″ Nord 11° 34′ 43″ Est / 48.141944, 11.578611 ()  
Informations générales
Date d’inauguration 1966
Collections Égypte antique
Nombre d’œuvres +?
Superficie + ? m2
Informations visiteurs
Site web aegyptisches-museum-muenchen

Le musée national d'art égyptien de Munich (Staatliche Sammlung für Ägyptische Kunst), fondé en 1966, abrite la collection d'art de l'Égypte antique de Bavière.

Tête du sphinx de Sésostris III
Le pharaon Thoutmôsis IV

Histoire[modifier | modifier le code]

La collection d'art de l'Égypte antique de Bavière a déjà été créée au XVIe siècle par le duc Albert V et augmentée en particulier par Charles Théodore, électeur de Bavière et le roi Louis Ier de Bavière.

Le musée est consacré aux périodes de l‘Ancien, du Moyen et du Nouvel Empire égyptien, mais aussi aux périodes hellénistique, romaine et copte de l'Égypte.

En 2010, le musée est déplacé vers le quartier Kunstareal.

Collections[modifier | modifier le code]

Le musée présente des objets anciens égyptiens, statues, sculptures, objets de culte, papyrus, tablettes en pierre avec des hiéroglyphes, bijoux, amulettes, mais aussi des momies, des textiles et des objets ménagers.

Parmi les expositions les plus éminentes sont les fameuses statues doubles du pharaon Nyouserrê Ini représenté jeune et âgé, les statues des pharaons Amenemhat III, Ramsès II, Thoutmôsis III et Akhénaton, les sphinx de Sésostris III et Amenhotep II, le couvercle du sarcophage de la reine Setdjehouti. La période hellénistique et romaine est représentée par des pièces maîtresses telles que le buste d'un séleucide et de la grande statue égyptienne de Antinoüs.

La Nubie est présente par le trésor des bijoux de la reine Amanishakhéto.

Le musée présente également des vestiges du palais du roi Assyrien Assurnazirpal II et d'un lion de la porte d'Ishtar de Babylone, qui étaient auparavant exposés dans la Glyptothek.

Construction[modifier | modifier le code]

Le nouveau bâtiment en verre et structure béton, construit par l'architecte allemand Peter Böhm à l'opposé de la Alte Pinakothek de l'université de télévision et du film de Munich, a été inspiré par les sépultures égyptiennes ; l'entrée, dans le mur en béton teinté, rappelle les pylônes d'accès des temples égyptiens.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]