Musée juif et centre de tolérance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée juif et centre de tolérance
Musée juif et centre de tolérance
Musée juif et centre de tolérance
Informations géographiques
Pays Russie
Ville Moscou
Adresse 11/1A rue Obraztsova
Coordonnées 55° 47′ 21″ N 37° 36′ 29″ E / 55.7892, 37.608155° 47′ 21″ Nord 37° 36′ 29″ Est / 55.7892, 37.6081  
Informations générales
Date d’inauguration 8 novembre 2012

Le Musée juif et centre de tolérance (en russe Еврейский музей и центр толерантности) a ouvert ses portes à Moscou le 8 novembre 2012.

Sur le projet[modifier | modifier le code]

Le musée juif et le centre de tolérance a trouvé abri dans l’ancien dépôt de bus Bakhmetiev, rue Obraztsova – qui a accueilli un temps le centre d’art contemporain Garage, construit par Constantin Melnikov entre 1925 et 1927. Il a été réalisé par l'agence Raplh Appelbaum de New York[1].

Ce sont le rabbin russe Berl Lazar et le président de la fédération des communautés juives de Russie Alexandre Boroda qui ont initié ce projet. Le concept a ensuite été élaboré par l’agence Ralph Appelbaum Associates (RAA), célèbre notamment pour son projet du musée de la Shoah à Washington.

Le musée juif et centre de tolérance est le plus grand musée juif du monde et la plus grande surface d’exposition en Europe : 17 000 m2 dont 4 500 m2 d’exposition.

Le projet a été présenté lors du Deuxième Festival international des arts « Traditions et époque actuelle » à Moscou au Manège en mars 2008.

L’inauguration du musée a eu lieu le 8 novembre 2012. Étaient présents le président israélien Shimon Peres et le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov.

Références[modifier | modifier le code]

  • Visite guidée [1]
  1. Boris Minaev, « Boris Eltsine aura droit à un musée dans sa ville préférée », in La Russie d'aujourd'hui, supplément du Figaro, semaine du 18 septembre 2013, page 5.

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Site officiel [2]