Musée juif de Bucarest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le musée
Inscription à l'entrée du musée

Le Musée juif de Bucarest à Bucarest, capitale de la Roumanie est située dans l'ancienne synagogue Unirea Sfântă qui a survécu à la Seconde Guerre Mondiale ainsi qu'au régime de Nicolae Ceaușescu sans être endommagée.

Le musée porte également le nom de Musée de l'Histoire de la Communauté Juive Roumaine (en roumain Muzeul de Istorie al Comunitatilor Evreieşti din România ou Muzeul de Istorie a Comunitaţii Evreieşti Bucureşti.)

Le musée recense un très grand nombre de livres et d'archives sur la communauté juive du pays ainsi qu'une collection de tableaux de peintres juifs roumains. Certains de ces artistes d'une grande importance pour le pays sont également exposés au Musée national d'art de Roumanie. Une partie de l'exposition traite notamment de l'histoire du Théâtre National Juif témoin de la vitalité de la communauté de la première partie du siècle. Une autre partie du musée traite de l'Holocauste qui toucha durement les juifs du pays dont le nombre s'élevait à 800 000 avant-guerre contre environ 6 000 aujourd'hui (voir Démographie de la Roumanie). Le musée examine le sort des juifs installés dans le pays depuis l'Antiquité ainsi que leur contribution à la culture roumaine. De plus on y trouve une large collection d'objets rituels collectés par le Grand-Rabbin de Roumanie Moses Rosen (1912–1994). [1]

En 2000 la synagogue a connu un acte antisémite médiatisé à la suite de la détérioration de l'intérieur du musée par des vandales. [2]

Liens externes[modifier | modifier le code]

44° 25′ 42.57″ N 26° 06′ 29.12″ E / 44.4284917, 26.1080889 ()