Musée de la Société archéologique et historique de la Charente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée de la Société archéologique et historique de la Charente
Galeries lapidaires et jardin du musée
Galeries lapidaires et jardin du musée
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Angoulême
Adresse 44, rue de Montmoreau
16000 Angoulême
Coordonnées 45° 38′ 51″ N 0° 09′ 38″ E / 45.6475, 0.1605645° 38′ 51″ Nord 0° 09′ 38″ Est / 45.6475, 0.16056  
Informations générales
Date d’inauguration 1950
Collections Archéologie, lapidaire, paléontologie, histoire
Informations visiteurs
Site web www.sahc-charente.org

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musée de la Société archéologique et historique de la Charente

Géolocalisation sur la carte : Charente

(Voir situation sur carte : Charente)
Musée de la Société archéologique et historique de la Charente

Le musée de la Société archéologique et historique de la Charente se trouve à Angoulême dans l'hôtel particulier qui abrite le siège de l’association.

Présentation[modifier | modifier le code]

Fondée par Eusèbe Castaigne et plusieurs érudits charentais en 1844, la SAHC actuellement présidée par Florent Gaillard est l'une des plus anciennes sociétés savantes françaises. Ses collections furent tout d'abord présentées au palais de justice d'Angoulême puis à l'hôtel de ville avant d'être installées à l'issue de la Seconde Guerre mondiale dans un vaste immeuble élevé sous la Monarchie de Juillet et légué à la société par Jean George, collectionneur et ancien président.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Collections[modifier | modifier le code]

La présentation des collections du musée labellisé Musée de France s'articule autour de plusieurs galeries et salles d'exposition montrant un panorama du patrimoine charentais et de la recherche archéologique en Charente : objets préhistoriques et protohistoriques.

Le monde gallo-romain est largement représenté par des objets provenant de tombes ou trouvés au XIXe siècle lors des réaménagements d’Angoulême, des communes de Saint-Cybardeaux ou de Fouqueure avec une très belle mosaïque.

On peut aussi trouver un magnifique lapidaire aménagé dans le jardin, avec en particulier une série de lions sculptés, rares vestiges d'Iculisma, Angoulême à l'époque romaine.

Collections gallo-romaines

Des salles et galeries sont consacrées à l'art roman en Charente avec des chapiteaux provenant de la cathédrale d'Angoulême, d'abbayes ou de prieurés ruinés, mais aussi des objets utilisés pour l’office divin.

Wikimedia Commons possède d’autres illustrations sur la collection gallo-romaine du musée.

D'autres pièces sont dédiées aux émaux de Limoges de la fin du Moyen Âge au XIXe siècle ainsi qu'aux faïences, poteries, sculptures ou peintures réalisées par des artistes charentais.

Les archives destinées au public sont consultables aux Archives départementales de la Charente.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]