Musée de l'histoire de l'ordinateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée de l’histoire de l'ordinateur
Le musée de l'histoire de l'ordinateur à Mountain View.
Le musée de l'histoire de l'ordinateur à Mountain View.
Informations géographiques
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Mountain View
Coordonnées 37° 24′ 52″ N 122° 04′ 37″ O / 37.4144, -122.07737° 24′ 52″ Nord 122° 04′ 37″ Ouest / 37.4144, -122.077  
Informations générales
Nom local Computer History Museum

Géolocalisation sur la carte : Californie

(Voir situation sur carte : Californie)
Musée de l’histoire de l'ordinateur

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Musée de l’histoire de l'ordinateur

Le musée de l'histoire de l'ordinateur (Computer History Museum en anglais) est un musée américain fondé en 1996 à Mountain View en Californie, lorsque le Computer Museum de Boston déménagea sa collection d'ordinateurs centraux et d'articles historiques à Moffett Field (en), préférant se concentrer sur des expositions sur l'informatique dédiée aux enfants.

À l'origine, la division de l'aile ouest du musée de l'ordinateur, baptisée The Computer Museum History Center, puis renommée en 2001 The Computer History Museum, explore la révolution informatique et son impact sur la vie quotidienne.

Historique[modifier | modifier le code]

Lorsque le musée de Boston ferme en 1999, le reste de ses collections historiques est envoyée au Computer Museum History Center à Mountain View en Californie, le reste de ses expositions sur l'informatique étant absorbé par le musée de la science de Boston.

Le musée, d'abord situé à Moffett Field (en) dans un vieil immeuble qui était, à l'origine, le magasin de meubles de la base navale, acquiert en octobre 2002 son bâtiment actuel (auparavant occupé par la société Silicon Graphics), au 1401 North Shoreline Boulevard, à Mountain View. Il ouvre en juin 2003.

Expositions actuelles[modifier | modifier le code]

Supercalculateur Cray-1 du musée de l'histoire de l'ordinateur.

Le musée présente à l'heure actuelle trois expositions mettant en avant les dates importantes de l'histoire de l'informatique, l'histoire des échecs et de l'ordinateur, et les inventions d'entreprises et de personnalités de la Silicon Valley.

Le musée doit ouvrir en 2009 une exposition intitulée « Chronologie de l'histoire de l'informatique » (Timeline of Computing History), couvrant l'histoire depuis les tablettes d'argile sumériennes jusqu'à l'iPod. Des visites guidées, menées par des volontaires (dont beaucoup sont des vétérans du domaine de l'informatique), sont organisées quatre après-midis par semaine. L'entrée est libre.

L'institution héberge la collection la plus importante d'objets informatiques du monde. Elle inclut de nombreuses pièces rares, comme un superordinateur Cray-1, une machine Enigma, l'ordinateur-cuisine Neiman Marcus fabriqué par Honeywell en 1969, un ordinateur entièrement magnétique de Hewitt Crane (en), un Apple I et un exemplaire de la première génération de racks de serveurs informatiques construit sur mesure par Google.

Le musée, financé principalement par le parrainage et les dons d'entreprises et de personnalités de la Silicon Valley, accueille également des conférences sur le thème des technologies de pointe.

Collection de code source[modifier | modifier le code]

En 2010, le musée débute une collection de codes sources des principaux logiciels du début de l'ère informatique, commençant avec MacPaint 1.3 d'Apple, écrit dans une combinaison de langage assembleur et de Pascal et disponible au téléchargement pour le public[1],[2].

En 2012, le langage de programmation APL suit[3]. En février 2013, Adobe Systems fait don du code source de Photoshop 1.0.1 à la collection[4],[5]. Le 25 mars 2014, Microsoft suit, avec le don du code source de SCP MS-DOS 1.25 et un mélange de Altos MS-DOS 2.11 et TeleVideo PC DOS 2.11 et aussi Word for Windows 1.1a sous leur propre licence[6],[7].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « MacPaint and QuickDraw Source Code », Computer History Museum,‎ 20 juillet 2010
  2. Erik Hesseldahl, « Apple Donates MacPaint Source Code To Computer History Museum », businessweek.com,‎ 2010-07-20
  3. Len Shustek, « The APL Programming Language Source Code », computerhistory.org,‎ 2012-10-10 (consulté le 2013-10-15)
  4. Bryan Bishop, « Adobe releases original Photoshop source code for nostalgic developers », theverge.com,‎ 2013-02-14 (consulté le 2013-10-15)
  5. Code source Adobe Photoshop
  6. Len Shustek, « Microsoft Word for Windows Version 1.1a Source Code »,‎ 2014-03-24 (consulté le 2014-03-29)
  7. « Microsoft makes source code for MS-DOS and Word for Windows available to public » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Official Microsoft Blog, 2014-03-25. Consulté le 2014-03-29 (Note : Bien que l'auteur et les éditeurs affirment que le package comprendrait MS-DOS 1.1 et 2.0, il contient en réalité SCP MS-DOS 1.25 et un mélange de fichiers provenant d'Altos MS-DOS 2.11 et TeleVideo PC DOS 2.11.)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]