Musée de Sarawak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

1° 33′ 17″ N 110° 20′ 37″ E / 1.55472, 110.34361 ()

Le musée de Sarawak est le musée de Bornéo le plus ancien. Ouvert en 1891 à Kuching dans le Sarawak, l'établissement a été financé par le rajah blanc Charles Brooke et par Alfred Russel Wallace. Ce muséum est divisé en plusieurs sections au sujet divers : industrie pétrolière, textile, archéologie, etc. Le musée détient deux dépouilles de chat bai[1], dont celle de la femelle capturée en 1992[2].

Le Sarawak Museum Journal Kuching[modifier | modifier le code]

Revue du musée, crée dès 1911, et qui traite des questions d'ethnologie, d'histoire, d'archéologie et de folklore qui touche le Sarawak[3]. Elle est parfois simplifiée en l'acronyme SMJK.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mohd-Azlan et Jim Sanderson, « Geographic distribution and conservation status of the bay cat Catopuma badia, a Bornean endemic », Oryx, vol. 41, no 3,‎ juillet 2007 (lire en ligne)
  2. (en) Peter Jackson, « Bornean Bay Cat (Catopuma badia) », sur http://www.catsg.org/, Cat Specialist Group,‎ 1996 (consulté le 13 octobre 2009)
  3. http://www.museum.sarawak.gov.my/journalfile/mid.htm

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]