Musée de Pergame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pergamonmuseum
Entrée principale du musée de Pergame.
Entrée principale du musée de Pergame.
Informations géographiques
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ville Berlin
Adresse Bodestraße 1-3 , 10178 Berlin (Museum Island Berlin)
Coordonnées 52° 31′ 15″ N 13° 23′ 47″ E / 52.520833, 13.39638952° 31′ 15″ Nord 13° 23′ 47″ Est / 52.520833, 13.396389  
Informations générales
Date d’inauguration 1907
Collections archéologie...
Nombre d’œuvres + ??
Superficie + ? m2
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an ?
Site web http://www.smb.museum
Porte d'Ishtar (Babylone)
Autel de Pergame
Porte du marché de Milet
Palais de Mshatta
Stèle de Thraséas et Euandria

Le musée de Pergame (ou Pergamonmuseum en allemand) est un musée archéologique de Berlin, situé sur l’île aux Musées.

En 2007, il a reçu environ 1 135 000 visiteurs, ce qui en fait le musée berlinois le plus visité toutes catégories confondues et aussi le musée d'art allemand le plus visité. C'est le plus récent de l'île aux Musées.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier musée de Pergame a été construit par Fritz Wolff entre 1897 et 1899 et fut inauguré le 18 décembre 1901 par l'empereur Guillaume II d'Allemagne. Il est toutefois rapidement apparu que ce premier musée ne pouvait pas exposer de manière adéquate les éléments monumentaux trouvés lors des fouilles archéologiques effectuées sous supervision allemande à Babylone, Uruk, Assur et en Égypte. De plus le bâtiment fut rapidement endommagé à cause de problèmes de fondation, c'est pourquoi dès 1906 des projets sont élaborés pour construire un nouveau musée au même endroit. Ce premier musée fut détruit en 1908.

Le deuxième musée de Pergame a été conçu en 1907 par Alfred Messel et Ludwig Hoffmann sur une idée de Wilhelm von Bode et bâti de 1910 à 1930. Il était destiné à abriter le Grand autel de Pergame découvert par Carl Humann, la collection allemande d'œuvres d'art du très haut Moyen Âge dans la galerie de peinture et de sculpture, le département du Proche-Orient avec des œuvres d'art hittites, assyriennes, babyloniennes et perses, ainsi que le musée de l'art islamique (avec notamment la façade du palais de Mchatta). Chacune de ces divisions était à l'origine autonome.

Durant la Seconde Guerre mondiale, le musée fut sévèrement touché lors des attaques aériennes sur Berlin. De nombreuses pièces des expositions avaient été déplacées dans des lieux sûrs et les éléments monumentaux avaient été scellés. Une grande partie des objets fut transportée en URSS en 1945 par l'Armée Rouge et ne fut pour l'essentiel restituée à la RDA qu'en 1957 et 1958.

C'est seulement depuis 1958 que l'ensemble du bâtiment porte le nom de « Musée de Pergame », réservé jusque-là aux salles de la collection d'antiquités dans l'aile Est. Aujourd'hui, il abrite la collection d'antiquités, le musée du Proche-Orient et le musée de l'art islamique.

Collections[modifier | modifier le code]

Département du Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Monde hellénistique[modifier | modifier le code]

Département de l'art islamique[modifier | modifier le code]

Collections du musée de l'art islamique

Collection d'antiquités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes & Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]