Musée d'art moderne de Saint-Étienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée d’art moderne de Saint-Étienne Métropole
Illustration.
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Saint-Priest-en-Jarez
Adresse Rue Fernand Léger
Coordonnées 45° 28′ 10″ N 4° 22′ 26″ E / 45.469536, 4.37395345° 28′ 10″ Nord 4° 22′ 26″ Est / 45.469536, 4.373953  
Informations générales
Date d’inauguration 1987
Collections Art moderne
Art contemporain
Design
Nombre d’œuvres 19 000
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an 50 000
Site web http://www.mam-st-etienne.fr/

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musée d’art moderne de Saint-Étienne Métropole

Géolocalisation sur la carte : Saint-Étienne

(Voir situation sur carte : Saint-Étienne)
Musée d’art moderne de Saint-Étienne Métropole

Le musée d'art moderne de Saint-Étienne Métropole est une institution internationale dans le domaine de l'art moderne et contemporain, avec plus de 19 000 œuvres dont 1 500 pièces design. Il a été inauguré à l'entrée nord de la ville de Saint-Étienne, sur la commune de Saint-Priest-en-Jarez (Loire), le 10 décembre 1987.

Il a été dirigé de 1987 à 1998 par Bernard Ceysson, puis jusqu'en 2003 par Jacques Beauffet. Depuis juillet 2003, Lorand Hegyi est le directeur général.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le musée d'art moderne de Saint-Étienne Métropole détient l'une des plus importantes collection en France d'œuvres des XIXe siècle, XXe siècle et XXIe siècle et offre l'un des plus riches panoramas de la création artistique internationale du XXe siècle (peinture, sculpture, photographie, design).

Issu des collections du musée d'art et d'industrie puis du musée d'art moderne de la ville de Saint-Étienne créé en 1987, le musée a fait l'objet, au 1er janvier 2001, d'un transfert à la communauté d'agglomération, Saint-Étienne Métropole, dont il dépend désormais.

La collection constituée et systématiquement enrichie depuis 1947, est l'une des rares qui, du début du siècle aux tendances les plus récentes, soit capable de témoigner de ce qu'a été, dans sa complexité, le développement de l'art occidental à l'ère industrielle.

L'ouverture, à partir de la fin des années 1980, à de nouveaux domaines de collection consacrés au design et à la photographie font même du musée d'art moderne de Saint-Étienne Métropole l'un des seuls, avec le Musée national d'art moderne, à pouvoir rendre compte de la création plastique au XXe siècle dans toute son étendue et sa diversité.

La collection fait l'objet de nombreux prêts (plus de 600 par an) et d'expositions hors les murs en France et à l'étranger. Elle est exposée par thématique et par roulement dans certaines salles du musée. La plus grande partie des espaces du bâtiment construit par Didier Guichard en 1987 accueillent des expositions temporaires d'art contemporain.

Ces dernières années de grands noms de la création contemporaine internationale ont été présentés, certains pour la première fois en France : Gilbert et George (2005), Yan Pei-Ming (2006), Roman Opalka (2006), le collectif Zéro (2007), Georg Baselitz (2007), Orlan (2007), Sean Scully (2008), Antony Gormley (2008), Mario Schifano (en) (2009), Richard Nonas (2010), Dennis Oppenheim (2011).

Le musée propose régulièrement une grande exposition collective thématique qui rassemble plusieurs dizaines de jeunes artistes du monde entier (Settlements en 2004, Domicile en 2005, Micro-Narratives en 2008, Fragile en 2009, Îles jamais trouvées en 2011).

Les collections[modifier | modifier le code]

Art ancien[modifier | modifier le code]

Le musée possède une collection de peintures anciennes qui n'est pas exposée au public bien que des œuvres importantes en fassent partie. Le musée détient des peintures de Louis Bréa, Charles Le Brun (Entrée du Christ à Jérusalem), Nicolaes Berchem, Willem Claeszoon Heda, Otto Marseus van Schrieck, Antonio Zanchi, Sebastiano Ricci (Abraham et les trois anges), Jean-Baptiste Marie Pierre, Charles Natoire, Théodore Géricault, Gustave Courbet, Hippolyte Flandrin (Polytés fils de Priam observant les mouvements des Grecs vers Troie), Alexandre Séon, Claude Monet, Maximilien Luce ou Armand Guillaumin (Le pin parasol, le Brusc, environs de Toulon). Parmi les sculptures, se trouvent des œuvres de Jean-Baptiste Carpeaux, Auguste Rodin et Antoine-Louis Barye.

Art moderne et contemporain[modifier | modifier le code]

Les collections du musée contiennent des œuvres de nombreux artistes et designers tels que :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • D'un siècle à l'autre, catalogue de la collection du musée d'art moderne de Saint-Étienne Métropole, édition Skira, 2007, édition française et édition anglaise. 272 pages - 285 illustrations - Format 24 X 28 cm.
  • L'Art ancien au musée d'art moderne de Saint-Étienne Métropole, Un, Deux… Quatre éditions, 2007, 336 pages
  • DESIGN, collection du musée d'art moderne de Saint-Étienne Métropole, Cité du Design éditions, 2008, 510 pages

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]