Musée d'art moderne Louisiana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée d'art moderne Louisiana
Image illustrative de l'article Musée d'art moderne Louisiana
Informations géographiques
Pays Danemark
Ville Humlebæk
Adresse Gl. Strandvej 13
3050 Humlebæk
Coordonnées 55° 58′ 10″ N 12° 32′ 35″ E / 55.969444444444, 12.54305555555655° 58′ 10″ Nord 12° 32′ 35″ Est / 55.969444444444, 12.543055555556  
Informations générales
Nom local Louisiana Museum of Modern Art
Date d’inauguration 1958
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an 629,000 (2011)[1]
Site web www.louisiana.dk

Géolocalisation sur la carte : Danemark (administrative)

(Voir situation sur carte : Danemark (administrative))
Musée d'art moderne Louisiana

Le musée d'art moderne Louisiana se trouve dans l'agglomération d'Humlebæk au Danemark. Il se trouve à une demi-heure de Copenhague en voiture.

La maison du XIXe siècle ornée de balcons ajourés qui accueille le musée s'appelait au départ Louisiana et c'est de là que le musée tire son nom. Elle abrite l'administration.

Le musée fondé par Knud W. Jensen a été inauguré en 1959. Il est constitué de galeries modulables, construites les unes après les autres[2]

Description[modifier | modifier le code]

Il est situé dans un grand parc dans lequel sont disséminées des sculptures. Ce musée présente des collections d’art moderne et d’art contemporain, des œuvres de Arp, Calder, Ernst, Dubuffet, Henry Moore, Robert Jacobsen, Giacometti et Kusama[3] et des expositions temporaires. On trouve aussi une riche collection des peintres du mouvement Cobra comme Asger Jorn, Per Kirkeby, Egill Jacobsen, Henry Heerup.

Il est accessible à tous pour un prix d'entrée de quelques couronnes. Le restaurant offre un panorama sur la mer Baltique et la Suède toute proche. On peut trouver une cafétéria et un magasin où l'on peut acheter des livres ainsi que des représentations des œuvres vues au musée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom du musée provient du premier propriétaire de la propriété, Alexander Brun, qui a nommé la villa d'après le prénom de ses trois épouses, toutes nommées Louise[4].

Le musée a été créé en 1958 par Knud W. Jensen, le propriétaire de l'époque . Il a contacté les architectes Vilhelm Wohlert et Jørgen Bo qui ont passé quelques mois à se promener autour de la propriété avant de décider comment une nouvelle construction pourrait s'intégrer au mieux dans le paysage.

Cette étude a abouti à la première version du musée composé de trois bâtiments reliés par des couloirs de verre. Depuis lors, il a été prolongé à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'il atteigne sa forme circulaire actuelle en 1991[5].

Collections[modifier | modifier le code]

Art moderne[modifier | modifier le code]

Le musée dispose d'un large éventail de peintures, de sculptures et de vidéos datant de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à nos jours, y compris des œuvres d'artistes tels que Roy Lichtenstein, Andy Warhol, Anselm Kiefer, Alberto Giacometti, Pablo Picasso, Yves Klein, Robert Rauschenberg et Asger Jorn.

Placé au-dessus de la mer, le jardin de sculptures entre deux ailes du musée présente des œuvres d'artistes tels que Henry Moore, Alexander Calder, et Jean Arp.

La collection Wessel-Bagge[modifier | modifier le code]

En plus de la collection d'art moderne, le musée propose également une collection de l'art précolombien.

Composée de plus de 400 objets, la collection est un don de la Fondation Wessel-Bagge en 2001.

Il s'agit de la collection personnelle laissée par le danois Niels-Wessel Bagge qui était danseur, chorégraphe mais également collectionneur d'art, vivant en Californie et décédé en 1990.

Salle de concert[modifier | modifier le code]

La salle de concert a été construite en 1976, connectée à l'aile Ouest qui elle fuit construite en 1966 et en 1971.

L'acoustique de cette salle est idéale pour la musique de chambre, mais elle permet également la performance d'autres genres de musique. Elle est également utilisée pour d'autres genres musicaux ainsi que pour un large éventail d'événements et activités tels que débats, conférences et colloques.

Les chaises sont conçues par Poul Kjærholm et la paroi arrière est décorée avec des peintures créées spécialement pour ce lieu par Sam Francis.

La saison de concerts est placée sous la direction artistique de Lars Fenger.

En 2007 naît le projet de filmer certains concerts et de produire des clips vidéo avec des interprètes tels que Emmanuel Pahud, Eric Le Sage, Paul Meyer, Lise Berthaud, Daishin Kashimoto, Jérôme Pernoo, Jérôme Ducros...

En 2014 naît un site internet entièrement dédié à la présentation de ces vidéos réalisées par Stéphan Aubé, le Louisiana Music.

Directeurs[modifier | modifier le code]

1958 —: Knud W. Jensen
1995 —: Lars Nittve
1998 —: Steingrim Laursen
2000 —: Poul Erik Tøjner

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Aros udfordrer sin storebror i Humlebæk », Berlingske (consulté le 2012-30-04)
  2. Universalis
  3. Jorn, Giacometti & Kusama, sur le site du musée
  4. museum information service Omstilling@louisiana.dk
  5. Louisiana, Post Danmark Frimærker, 2–5 p.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]