Musée d'art et d'histoire de Saint-Denis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Musée d'art et d'histoire.
Musée d’art et d’histoire
de Saint-Denis
La chapelle du musée
La chapelle du musée
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Saint-Denis
Adresse 22 bis rue Gabriel-Péri
93200 SAINT-DENIS
Coordonnées 48° 55′ 56″ N 2° 21′ 23″ E / 48.93222, 2.35639 ()48° 55′ 56″ Nord 2° 21′ 23″ Est / 48.93222, 2.35639 ()  
Informations générales
Date d’inauguration 1901 / 1981 dans le site actuel
Collections Archéologie médiévale
Art religieux - Le Carmel
L'Hôtel-Dieu et son apothicairerie
Archéologie industrielle
Honoré Daumier
Le Siège et la Commune de Paris
Fonds Francis Jourdain
Fonds Paul Éluard
Informations visiteurs
Site web www.musee-saint-denis.fr

Le musée d'art et d'histoire de la ville de Saint-Denis est un musée municipal, inauguré en 1981.

La création du musée date de 1901 mais son emplacement actuel, dans l'ancien carmel abandonné, dont le site était convoité par les promoteurs immobiliers dès 1957, date de 1981[1].

Le musée a obtenu le 7 avril 1983 le prix européen des musées du Conseil de l'Europe.

Histoire du site[modifier | modifier le code]

Le carmel de Saint-Denis, créé par le cardinal Pierre de Bérulle est la 37e fondation en France de l’'ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel[2].

« Sept religieuses du couvent des carmélites d'Amiens forment le nouvel établissement au mois de septembre 1625 […]. Le couvent de Saint-Denis est le trente-septième de leur ordre depuis que le pape Clément VIII, à la requête de Mademoiselle de Longueville fonda la congrégation des religieuses carmélites de France selon la réforme de Sainte-Thérèse, le treizième de novembre 1603[3]. »

La fille de Louis XV, Louise de France, y prendra l'habit en 1770 et y prononcera ses vœux le 12 septembre 1771. Louise de France fut la prieure du couvent de 1773 à 1779, puis de 1785 à sa mort en 1787.

Ayant trouvé le carmel très délabré, elle sera à l'origine de la restauration des bâtiments conventuels, puis de la construction par l'architecte du roi Richard Mique d'une chapelle de style néo-classique aujourd'hui classée monument historique, et de nombreux autres travaux de rénovation.

La chapelle sert de Justice de paix entre 1895 et 1983 environ, ce qui explique l'inscription visible à son fronton.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Le musée[modifier | modifier le code]

Les fonds[modifier | modifier le code]

  • Une partie des résultats des fouilles archéologiques entreprises à proximité de la basilique depuis 1973, notamment des vestiges de la nécropole mérovingienne (la collection de céramiques médiévales est une référence européenne). On peut également noter un jeu de table, un bonnet en byssus et fibules en orfèvrerie cloisonnée.
  • On trouve également dans les collections des pièces évoquant d'autres aspects du passé de la ville, comme l'Hôtel-Dieu (dont la construction remonte à 1713) avec sa splendide apothicairerie, ou un piano Pleyel.
  • Dans les cellules des nonnes, de nombreux objets et tableaux la vie du Carmel, avec des tableaux du peintre Guillot.
  • Plus de 3 000 lithographies d'Honoré Daumier; 800 de ses bois gravés...
  • Enfin, les fonds contemporains abritent :
    • une des plus importantes masses de documents sur la Commune de Paris (photographies, objets insolites tels la bourse brodée de Louise Michel, estampes...) ;
    • le fonds Paul Éluard, natif de la ville, dont le manuscrit du poème Liberté, un vase de Picasso, un poème illustré par Miró, etc. ;
    • le fonds Francis Jourdain, dont un grand nombre de dessins d'architecture intérieure, des céramiques et du mobilier.

Le conservateur du musée est Sylvie Gonzalez.

Expositions temporaires[modifier | modifier le code]

  • 18 novembre 2006-22 octobre 2007 : « Le verre en œuvre »
Cette exposition, proposée par l’Unité d’archéologie de la ville, est la première entièrement consacrée à la verrerie de Saint-Denis. Objets archéologiques et verreries Legras offrent un panorama couvrant la fin de l’Antiquité jusqu’à la période industrielle. La fabrication du verre est abordée ainsi que sa conservation et sa restauration, l’évolution des formes et des décors mis en œuvre.

Organisée dans le cadre des 25 ans de l’installation du musée dans l’ancien carmel de la ville, l'exposition coïncide avec l’accueil à Saint-Denis des 21e rencontres de l’AFAV (Association française pour l’archéologie du verre).

  • 6 avril - 2 juillet 2012 : « Anne Slacik. Peintures et livres peints 1989-2012 »
  • 22 mars - 26 juin 2013  : « Eloi Valat. Peintures et dessins autour de la Commune de Paris. Création en résidence d'œuvre originale : « La Barricade »

Sources, notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Chapelle du couvent des Carmélites, éditions du Musée d'art et d'histoire de Saint-Denis, Saint-Denis 2006

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Magazine du conseil général de Seine-Saint-Denis n° 100, juillet-août 2006.
  2. L'ancien carmel de Saint-Denis.
  3. Félibien, Léonard, Histoire de l'abbaye royale de Saint-Denis en France, Paris 1706, cité dans la plaquette La Chapelle du couvent des Carmélites, op. cit.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]