Musée d'art de Taganrog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 12′ 44″ N 38° 55′ 17″ E / 47.21222, 38.92139

Façade du musée d'art de Taganrog

Le musée d'art de Taganrog se trouve dans la ville de Taganrog en Russie. Il a été fondé en 1898, année du bicentenaire de la ville, et rassemble plus de six mille pièces.

Historique[modifier | modifier le code]

L'idée de sa fondation appartient à Anton Tchekhov qui naquit et étudia dans cette ville. Ilya Répine, à la demande de l'écrivain, s'adressa au conseil de l'Académie impériale des beaux-arts, afin de recueillir pour le musée de la ville des collections de peintres russes. L'Académie fit dont en 1902 de huit tableaux, parmi lesquels Pins sur une pente et La Rivière Louga de Julius Fedders, où Le Zaporogue en reconnaissance de Sergueï Vassilkovski.

Le musée d'art prend officiellement naissance en 1968, lorsque le musée de la ville de 1898, donne son indépendance à la collection du musée actuel, intitulée alors Galerie de tableaux de Taganrog. Celle-ci s'installe en 1977 dans un ancien hôtel particulier, celui du marchand de la deuxième guilde de Taganrog, Anton Khandrine, construit en 1870. Le musée reçoit sa dénomination actuelle en 2003.

Collection[modifier | modifier le code]

Parmi les six mille pièces du musée, on peut distinguer des icônes anciennes, des sculptures (dont celles de Clodt et de Gillet) et des objets d'art décoratif, ainsi que des tableaux de peintres russes entre les XVIIIe et XXe siècles, comme des œuvres d'Antropov, Rokotov, Siemiradzki, Aïvazovski, Tropinine, Kiprenski, Chichkine, Savrassov, Répine, Sourikov, Véréchtchaguine, Makovski, Levitan, Kouïndji, Serov, Tchekhov, Korovine, Sinodi-Popov, Sérafima Blonskaïa, Bogdanov-Belski, Roerichetc. L'art soviétique est représenté par Igor Grabar, Alexandre Guerassimov, Nikolaï Krymov, Evgueni Voutchetitch (sculptures) ou Andreï Gontcharov (dessins), etc.

Le musée organise aussi régulièrement des expositions de tableaux d'artistes russes contemporains, comme Natalia Douritskaïa.

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]