Musée d'art Radichtchev (Saratov)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Façade du musée

Le musée d'art Radichtchev est un musée d'art de la ville de Saratov en Russie.

Historique[modifier | modifier le code]

Inauguration du musée le 29 juin 1885

Le musée a été fondé en 1878 par le peintre Alexeï Bogolioubov (1824-1896) et nommé d'après son grand-père, l'écrivain Alexandre Radichtchev (1749-1802). C'était à l'époque de sa fondation le premier musée d'importance en dehors de ceux de Saint-Pétersbourg et de Moscou et le premier exclusivement consacré à l'art, la galerie Tretiakov n'ouvrant que sept ans plus tard, et le musée des beaux-arts Pouchkine, quinze ans plus tard. Il s'installe dans ce bâtiment spécialement construit à cet effet, selon les plans d'Ivan Strom[1], et ouvre ses portes au public en 1885. Il bénéficie de donations d' Alexandre III et de l'académie impériale des beaux-arts et aussi de personnes privées comme Pauline Viardot.

Aujourd'hui, avec ses vingt mille pièces, c'est l'un des musées d'art les plus importants du pays.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Collection[modifier | modifier le code]

Le musée Radichtchev s'enorgueillit d'une collection importante de peintres russes de la seconde moitié XIXe siècle et du début du XXe siècle. Une exposition permanente présente des tableaux, sculptures, documents graphiques et objets artisanaux de la Russie du XVe siècle au XIXe siècle.

Le musée est également riche d'icônes et d'objets religieux, de tableaux (dont Camille Corot[2]; Jean-Baptiste Isabey; Alexandre Molinari; Christina Robertson; une Adoration des bergers de Mathias Stomer; Pierre-Marie Joseph Vernet et Horace Vernet, François-Xavier Winterhalter[3]), de manuscrits, d'incunables russes du XVIe siècle et de livres[4], de sculptures, de porcelaines, etc. particulièrement significatifs.

Le musée Radichtchev présente et accueille deux cents œuvres de Bogolioubov; et celles d'Ivan Aïvazovski; Alexandre Benois; Karl Briullov; Ivan Chichkine; Nicolas Gay; Alexandre Ivanov; Constantin Korovine; Boris Koustodiev; Ivan Kramskoï; Isaac Levitan; Alexandre Litovtchenko ; Vladimir Makovski; Ivan Pokhitonov[5]; Vassili Polenov; Ilya Répine (dont le portrait de sa fille Nadia et un portrait de Stolypine); Nicolas Roerich; Martiros Sarian; Alexeï Savrassov; Vassili Sourikov; Victor Vasnetsov; Mikhaïl Vroubel, etc.

Portraits de femmes du musée[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Architecte de la cathédrale russe de Paris
  2. Le musée possède Le Château de Pierrefonds et deux dessins de Corot
  3. Portrait d'Élisabeth Krivtsovaïa, née princesse Répnine-Volkonsky
  4. dont un livre in-folio de cinquante-deux gravures représentant les galeries et les salons de Versailles, édité en 1752
  5. Nature morte au faisan peinte à Paris en 1880

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

51° 31′ 55.9″ N 46° 02′ 06.9″ E / 51.532194, 46.03525