Musée d'Israël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée d'Israël
Photographie aérienne du Musée d'Israël, avec la Knesset au second plan
Photographie aérienne du Musée d'Israël, avec la Knesset au second plan
Informations géographiques
Pays Israël
Ville Jérusalem
Adresse 11 avenue Rupin, Jérusalem
Coordonnées 31° 46′ 21″ N 35° 12′ 16″ E / 31.772378, 35.20452531° 46′ 21″ Nord 35° 12′ 16″ Est / 31.772378, 35.204525  
Informations générales
Collections art, ethnographie, archéologie

Le musée d’Israël est un musée situé sur la colline de Guivat Ram à Jérusalem à proximité de la Knesset, de la cour suprême d'Israël, de l'université hébraïque de Jérusalem, du campus national pour l'archéologie d'Israël, et le Bible Lands Museum. Il a été fondé en 1965 et est le musée national d'Israël, bien que son financement soit en grande majorité assuré par des fonds privés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héritier de l'école d'arts de Bezalel, le musée d'Israël a été créé en 1965 par le maire de Jérusalem Teddy Kollek. Ses collections proviennent de fouilles archéologiques et surtout de dons importants, telle la collection Jacques Lipchitz ou encore celle d'Arturo Schwarz qui rassemble un fonds surréaliste de premier ordre.

Après trois ans de rénovation, il a été rouvert au public le 26 juillet 2010, agrandi et rénové.

Collections[modifier | modifier le code]

Le musée d'Israël conserve quelques 500 000 œuvres. Il s'agit d'un musée encyclopédique, composé de 5 ailes distinctes (elles-mêmes divisées en divers départements) :

  • l'aile des collections beaux-arts (art ancien européen, art moderne, art contemporain, photographie, arts graphiques, art israélien, arts américains, arts asiatiques, arts africains et océaniens)
  • l'aile des collections archéologiques
  • l'aile des Judaïca (ethnologie et rituels juifs)
  • l'aile consacrée aux jeunes publics et à la médiation culturelle
  • le sanctuaire du Livre (les manuscrits de la mer morte)

Le musée d'Israël expose également :

Outre le "museum campus", deux établissements dépendent du musée d'Israël :

L'aile des collections archéologiques[modifier | modifier le code]

L'aile Samuel et Saidye Bronfman présente des collections archéologiques mis au jour dans la région. Elle est organisée de manière chronologique, depuis la Préhistoire jusqu'à l'Empire ottoman. L'entrée de l'aile archéologique est marquée par l'exposition de sarcophages anthropomorphes provenant de Gaza et datant du XIIIe siècle avant J.-C.

L'aile des collections beaux-arts[modifier | modifier le code]

L'aile Edmond et Lily Safra présente des collections de peintures et de sculptures, depuis la Renaissance européenne jusqu'à la création israélienne contemporaine. Le département d'art européen ancien expose notamment le salon Rothschild, un salon dans le goût français du XVIIIe siècle, donné par Edmond et Nadine de Rothschild. Le département d'art moderne conserve, outre quelques grands noms de l'impressionnisme (Claude Monet, Camille Pissaro), une importante collection pour le Surréalisme : Marcel Duchamp, Man Ray, Max Ernst...

L'aile des Judaica (ethnologie juive)[modifier | modifier le code]

L'aile Jack, Joseph et Morton Mandel présente une importante collection d'objets traditionnels et cultuels juifs, provenant du monde entier. L'exposition débute par la présentation des différents temps de la vie, depuis la naissance jusqu'au décès. Cette section comporte aussi la restitution de 4 synagogues provenant d'Allemagne, de Venise, d'Inde et du Suriname

L'aile pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

Cette aile est dédiée aux jeunes publics ainsi qu'aux publics ayant peu l'habitude de fréquenter les musées. Ses équipes proposent des dispositifs pour accompagner la visite ou des expositions adaptées.

Maquette de Jérusalem à l'époque du Second Temple[modifier | modifier le code]

Un des ajouts récents au musée est la maquette de Jérusalem à l'époque du Second Temple, avant que la grande révolte juive contre les Romains n'éclate, entraînant la destruction de la ville et du Temple. La maquette reconstitue la topographie et le caractère architectural de la ville telle qu'elle était au début du Ier siècle. Elle comprend une réplique du Temple d'Hérode. Initialement construite pour l'hôtel Holyland de Jérusalem, la maquette est depuis 2006 une exposition permanente du musée, adjacente au Sanctuaire du Livre.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :