Musée Willet-Holthuysen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Museum Willet-Holthuysen
Entrée du musée
Entrée du musée
Informations géographiques
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Ville Amsterdam
Adresse 605, Herengracht
Coordonnées 52° 21′ 56″ N 4° 53′ 57″ E / 52.365556, 4.89916752° 21′ 56″ Nord 4° 53′ 57″ Est / 52.365556, 4.899167  
Informations visiteurs
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Museum Willet-Holthuysen

Le Museum Willet-Holthuysen[1], baptisé du nom des derniers propriétaires de la maison, Abraham Willet et Sandrina Louisa Geertruida Holhuysen, est un musée situé au bord du Herengracht, à Amsterdam, aux Pays-Bas. Il contient une grande collection de meubles, de livres, d’argenterie, de porcelaine et de céramique du siècle d’or néerlandais. Il possède aussi une collection considérable d’œuvres d’art.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jacob Hop, pensionnaire[2] d’Amsterdam, s’est fait construire la maison vers 1685 au 605, Herengracht, aux environs de la place Rembrandtplein, non loin de l'ancien quartier juif (où se trouvent la place Waterlooplein, la Synagogue portugaise et le Joods Historisch Museum [Musée historique juif]) et des célèbres ponts Blauwbrug et Magere Brug. La façade actuelle, de style Louis XIV, date de 1739. La maison a appartenu à des membres des familles patriciennes d’Amsterdam, dont Jacob Hop, sa femme[3] Isabella Hooft, Jean Deutz van Assendelft, le bourgmestre Willem Gideon Deutz[4] et le marchand de verre et magnat du charbon Pieter Gerard Holthuysen (1788-1858). En 1895, sa fille a fait don de la maison et de ses collections d'art à la ville d’Amsterdam à condition que celle-ci en fasse un musée. La même année, l’écrivain, compositeur et critique d’art Frans Coenen fils[5] était nommé conservateur.

Maison[modifier | modifier le code]

Trois niveaux sont ouverts au public : le sous-sol, avec la cuisine ; le bel étage, avec son long corridor, sa salle à manger et sa salle de bal ; l'étage supérieur, avec la chambre à coucher et des salles d’exposition. Le salon bleu présente plusieurs peintures d’anciens propriétaires, œuvres d’artistes non précisés. Le musée contient aussi plusieurs peintures ornementales de Jacob de Wit, qui proviennent d’autres immeubles d’Amsterdam. En effet, la maison a déjà abrité des œuvres de ce peintre, mais leurs propriétaires les ont emportées avec eux. On ne sait trop si certaines des peintures de cet artiste qui y sont exposées ont « retrouvé leur foyer ». Le musée expose aussi des peintures de fleurs de divers artistes d’Amsterdam, dont Adriana Johanna Haanen[6], et deux Bouguereau. La demeure s'accompagne d'un jardin à la française qui a conservé son tracé original conçu par l'architecte français Daniel Marot, réfugié huguenot[7].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :