Musée Stibbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée Stibbert
Image illustrative de l'article Musée Stibbert
Informations géographiques
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Toscane
Ville Florence
Coordonnées 43° 47′ 34″ N 11° 15′ 19″ E / 43.7929, 11.2552 ()43° 47′ 34″ Nord 11° 15′ 19″ Est / 43.7929, 11.2552 ()  
Informations générales
Nom local Museo Stibbert
Type Musée militaire
Date d’inauguration 1908
Collections armes anciennes, armures médiévales, costumes, porcelaine, peinture (Salle de la Cavalcade)
Provenance des collections collections italienne, allemande, islamique, turque et japonaise de Frederick Stibbert (legs à la ville)
Époque des collections XVe au XIXe siècle
Informations visiteurs
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : Toscane

(Voir situation sur carte : Toscane)
Musée Stibbert

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Musée Stibbert

Le musée Stibbert est un des musées de Florence issu du legs de ses armes et armures par un collectionneur né de père britannique, dans cette ville. Il est situé 26, via collinare, sur le colle di Montughi.

Histoire[modifier | modifier le code]

Frederick Stibbert (1838-1906), dont la famille avait acquis la Villa Montughi appartenant auparavant à la famille Davanzati, y accumula ses collections d'armes anciennes et d'armures médiévales, d'origines italienne, allemande, islamique, turque et japonaise du XVe au XIXe siècle. Il légua sa villa enrichie somptueusement et son contenu ainsi que le parc, à la ville de Florence, qui l'intégra en 1908 dans une fondation (comme cela se fit pour le musée Horne d'origine similaire), et un musée accessible au public comme le jardin et ses sculptures.

Collections[modifier | modifier le code]

Armures 
Outre une collection imposante d'armures, d'armes blanches, d'armes à feu, la pièce majeure de cette collection d'armures est manifestement la salle dite « de la cavalcade » qui comprend une vingtaine de montures et cavaliers équipés de pied en cap.
Peintures 
Portraits, peintures flamandes, une Madone de Botticelli, deux Saints de Carlo Crivelli, un Saint Michel de Cosimo Rosselli, un portrait de Médicis par Il Bronzino, un panneau de cassone, deux toiles de Luca Giordano...
Costumes
Divers dont la pièce majeure : le costume du couronnement endossé par l'Empereur Napoléon Ier lors de la cérémonie à Milan en 1805.
Céramiques et porcelaines 
différentes origines française, anglaise et italienne.
Les lieux 
les salles du rez-de-chaussée accueillent les collections d'armes et les étages avec leurs pièces à vivre toutes décorées (salon de musique, chambres, bureau personnel, salle de bal monumentale, fumoir recouvert de majolique) témoignent du goût éclectique de son propriétaire.

Les lieux[modifier | modifier le code]

Les collections[modifier | modifier le code]

Extérieurs de la villa[modifier | modifier le code]

Conforme au style des villas florentines avec la couleur des façades, ses décorations en tere cuite, ses terrasses.

Le parc[modifier | modifier le code]

Il comprend de nombreux lieux typiques des domaines florentins : espaces arborés, statues, plans d'eau, faux temple, terracotte, grotte...

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :