Musée Magritte Museum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Musée René Magritte.
Musée Magritte Museum
Image illustrative de l'article Musée Magritte Museum
Informations géographiques
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Ville Bruxelles
Adresse 1, Place Royale
1000 Bruxelles
Coordonnées 50° 50′ 33″ N 4° 21′ 32″ E / 50.8424, 4.35893 ()50° 50′ 33″ Nord 4° 21′ 32″ Est / 50.8424, 4.35893 ()  
Informations générales
Date d’inauguration 2009
Superficie 2 500 m2
Informations visiteurs
Site web Musée Magritte

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Musée Magritte Museum

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Musée Magritte Museum

Le Musée Magritte Museum rassemble les créations de l'artiste surréaliste René Magritte appartenant aux Musées royaux des beaux-arts de Belgique. Il est situé sur la Place Royale, à Bruxelles.

Historique[modifier | modifier le code]

Le musée Magritte est implanté dans un ancien bâtiment de style néoclassique datant de la fin du XVIIIe siècle et faisant partie d’un ensemble architectural construit après l’incendie du palais du Coudenberg en 1731. Au cours des siècles, les propriétaires se sont succédéu pour le transformer en hôtel, en bijouterie et enfin en musée.

La place Royale et les bâtiments qui l’entourent sont un témoignage historique de la Belgique sous l’Ancien Régime et de son indépendance. C’est sur cette place que se déroula la cérémonie d’intronisation du prince Léopold de Saxe-Cobourg, roi des Belges, le 21 juillet 1831, cinquante ans après sa construction. Le bâtiment se transformera alors en hôtel pour voyageurs pendant plus d’un siècle où il sera revendu à un bijoutier au début du XXe siècle.

En 1951, les façades et portiques bordant la place Royale seront reconnus pour leur intérêt architectural et historique et seront définitivement protégés de toute modification par arrêté de classement sur la liste du patrimoine de Belgique.

Les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique investiront les lieux en 1962 et l’hôtel Altenloh sera transformé en musée. D’importants travaux de rénovation seront réalisés dans les années 1980 et l’intérieur du bâtiment sera entièrement reconstruit.

L’importance de la collection d’œuvres de René Magritte et la renommée internationale de celui-ci méritent un espace consacré à la communication de l’artiste et de son œuvre. En 2007, le projet d’un futur musée Magritte dans l’ancien hôtel Altenloh voit le jour, les travaux commenceront l’année qui suit pour s’achever en 2009[1].

Inauguré le 20 mai 2009, le Musée Magritte a ouvert ses portes au public le 2 juin 2009 dans un bâtiment de 2 500 m2 appartenant aux Musées royaux des beaux-arts de Belgique. Les œuvres présentées proviennent principalement de dons ainsi que des legs Irène Scutenaire-Hamoir et Georgette Magritte.

Description[modifier | modifier le code]

Plus riche collection du monde consacrée à Magritte[1], elle comporte plus de 150 œuvres composées d'huiles sur toile, gouaches, dessins, sculptures et objets peints, ainsi que des affiches publicitaires, partitions de musique, photos vintage et films réalisés par l'artiste. Réparti sur trois étages, le musée propose un parcours chronologique et thématique de l'œuvre de Magritte qui débute au dernier étage avec sa période constructiviste et ses contacts avec le groupe 7 Arts, pour se terminer sur une dernière partie intitulée Le Domaine enchanté, consacrée aux recherches de Magritte sur la répétition ainsi qu'aux grandes images magrittiennes focalisées autour de L'Empire des lumières et du Domaine d'Arnheim.

Le Musée ose aborder des aspects généralement peu traités de l'œuvre de Magritte. En particulier, la dernière salle montre comment Magritte était plus ou moins malgré lui tombé dans une approche commerciale à la fin de sa vie, se contentant de reproduire ses toiles à succès, sans véritable innovation. Toutefois, cela n'excluait pas un travail de l'artiste sur la signification de la reproduction sérielle, avec d'infimes variations.

Divers[modifier | modifier le code]

Il existe, au Nord-Ouest de Bruxelles (à Jette), un autre Musée René Magritte, premier du nom, inauguré en 1999 dans la maison que le peintre surréaliste a occupé durant 24 ans.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Manes 2012

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jonathan Manes, L’implication des nouvelles technologies dans la restauration de bâtiment classé: Le musée Magritte de Bruxelles, Éditions universitaires européennes,‎ 2012 (ISBN 978-3-8381-8182-0)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]