Murphy (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Murphy.

Murphy est le premier roman de Samuel Beckett, publié en 1938 et traduit en français en 1951.

  • Le personnage éponyme est infirmier dans un asile psychiatrique.
  • Une partie intéressante du livre est une partie d'échecs très particulière: les adversaires ne sont jamais face à face (le patient jouant avec Murphy ne vient dans la salle où se trouve le jeu que lorsque Murphy en est sorti pour effectuer sa ronde), et les coups joués, qui respectent certes les règles, sont tout à fait farfelus.
    La partie est reconstituée entièrement en suivant les conventions de notation en vigueur dans ce domaine, y compris avec les notes explicatives en fin de partie. Il est difficile de ne pas sourire en la reconstituant sur un échiquier.
    Le nom du personnage peut d'ailleurs s'inspirer d'un joueur fameux du XIXe siècle, Morphy.