Murist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Murist
Blason de Murist
Héraldique
Vue du village
Vue du village
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Fribourg
District Broye[1]
Syndic Othmar Gassmann
NPA 1489
N° OFS 2034
Démographie
Gentilé Muristois, muristoise
Population 606 hab. (31 décembre 2012)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 47′ 23″ N 6° 48′ 25″ E / 46.789731, 6.806948 ()46° 47′ 23″ Nord 6° 48′ 25″ Est / 46.789731, 6.806948 ()  
Altitude 678 m (min. : 577 m) (max. : 743 m)
Superficie 820 ha = 8,2 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

Voir sur la carte administrative du Canton de Fribourg
City locator 14.svg
Murist

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Murist

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Murist
Sources
Référence population suisse[2]
Référence superficie suisse[3]

Murist (Muri Écoutez en patois fribourgeois[4]) est une commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district de la Broye.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Murist mesure 8,2 km2[3]. 7,6% de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 74,5% à des surfaces agricoles, 17,9% à des surfaces boisées et 0,0% à des surfaces improductives[3].

Murist est limitrophe des communes de Cheyres, Châbles, Les Montets, Lully, Nuvilly et Seiry, ainsi que de Chavannes-le-Chêne, Rovray et Treytorrens dans le canton de Vaud.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Murist possède 606 habitants en 2012[2]. Sa densité de population atteint 73,9 hab./km².

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Murist entre 1850 et 2008[5] :

Historique[modifier | modifier le code]

Murist possède encore des ruines datant de l'époque romaine[réf. souhaitée] et du Moyen Âge dont la célèbre Tour de la Molière.

Non loin des ruines se trouve la principale source industrielle, la carrière dont est extraite la "Pierre de la Molière" utilisée comme matériel de construction. Une association s'est crée récemment pour le mantien du site de la Molière.

L'église du village est l'une des plus grandes des paroisses du secteur St-Laurent. Elle est facilement reconnaissable à son clocher à l'architecture originale.

Un complexe sportif comprenant un terrain de football et une place de skater-hockey a permis la création d'un club de football et de hockey.

La société de tir sportif Murist-Seiry-La Molière est, avec ses 175 ans en 2006/2007, la plus ancienne du village.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [xls] « Liste officielle des communes de la Suisse - 01.01.2008 », sur Office fédéral de la statistique (consulté en 15 décembre 2008)
  2. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2012 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté en 16 décembre 2013).
  3. a, b et c « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  4. Dictionnaire-Dikchenéro: Français-Patois/Patê-Franché. Société cantonale des patoisans fribourgeois. Fribourg: 2013. p. 254
  5. [xls] « Evolution de la population des communes 1850-2000: Canton de Fribourg », sur Office fédéral de la statistique (consulté en 20 décembre 2008)

Sur les autres projets Wikimedia :