Muriel ou le Temps d'un retour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Muriel ou le Temps d'un retour est un film français réalisé par Alain Resnais, sorti en 1963.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Septembre 1962. Hélène Aughain, femme au début de la quarantaine et antiquaire à domicile, vit à Boulogne-sur-Mer avec Bernard Aughain, son beau-fils qui revient d'Algérie. Elle fait revenir son amour de jeunesse, Alphonse Noyard, un homme dissimulateur, charmeur et habile. Il arrive accompagné d'une jeune femme, Françoise, actrice débutante, qu'il fait passer pour sa nièce. Hélène les accueille et la cohabitation des membres du groupe va s'avérer source de tensions : rémanence des histoires propres à chacun, résolution du passé et amours contrariées.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Muriel ou le temps d'un retour est un des rares films d'Alain Resnais à l'exposition linéaire: le long-métrage débute le soir du samedi 29 septembre 1962 et s'achève quinze jours plus tard, le dimanche 14 octobre. Ce procédé narratif présent est paradoxalement l'occasion d'exposer un passé à vif et traumatique pour les personnages : les bombardements de Boulogne-sur-Mer pour Hélène et Bernard, l'amour passé de Hélène et d'Alphonse rompu par la guerre et la ville elle-même marquée par la reconstruction et le déni du passé. Quant à la constante référence de Bernard à une mystérieuse "Muriel", elle n'est rien moins que l'évocation à peine voilée d'une plaie plus vive encore et que la censure de l'époque du film veillait à taire : la torture régulièrement pratiquée par des soldats français durant la toute récente guerre d'Algérie.[réf. nécessaire]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]