Muriel Cerf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cerf (homonymie).

Muriel Cerf

Activités Romancière
Naissance 4 juin 1950
Paris, Drapeau de la France France
Décès 19 mai 2012 (à 61 ans)
Anet, Eure-et-Loir, Drapeau de la France France
Langue d'écriture Français
Genres Roman

Œuvres principales

  • L'Antivoyage
  • La Femme au chat
  • Une Passion

Muriel Cerf, née le 4 juin 1950[1], à Paris, et morte le 19 mai 2012, à Anet (Eure-et-Loir)[2], est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Belleville, la jeune Muriel est élevée par sa grand-mère. Après des études à l'École du Louvre, elle parcourt le monde : en Asie, Calcutta, le Népal, Bangkok, Singapour, Bali. Découvrant, de passage au Maroc, la trilogie Sexus, Plexus, Nexus, d'Henry Miller, à vingt-deux ans, elle se trouve « acculée à écrire, comme si c'était la seule chose décente à faire, aussi, par rapport aux fleurs, à l'accueil des Berbères et à ce ciel du désert, la nuit, cette beauté à laquelle on doit tout, c'est-à-dire de faire de son mieux[3]. »

C'est son périple asiatique qui lui inspire son premier livre, L'Antivoyage, salué par la critique, en 1974, comme une révélation[4]. André Malraux lui écrit alors[5] : « Vous possédez un don des dieux, le talent narratif. » Son roman Une Passion, paru en 1981, est un hommage à Belle du Seigneur d'Albert Cohen, l'un de ses maîtres. Jusqu'à sa mort des suites d'un cancer, en 2012, Muriel Cerf a publié une trentaine de romans.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Prix Valery-Larbaud
Grand Prix SGDL de la Nouvelle 1999

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité personne du catalogue général de la BnF
  2. « Mort de la romancière Muriel Cerf » sur le site du Point, le 25 mai 2012.
  3. Sur alalettre.fr.
  4. « La romancière Muriel Cerf est morte », sur le site de Libération, 25 mai 2012.
  5. Muriel Cerf sur alalettre.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]