Muriel Boucher-Zazoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boucher.
Muriel Boucher
Remplacez l'image de cette personne.jpg
Biographie
Nom complet Muriel Boucher-Zazoui
Nationalité Drapeau de la France France
Parcours
Partenaire Yves Malatier
Retraite 1978

Muriel Boucher-Zazoui est une patineuse artistique française de danse sur glace, devenue entraîneur et chorégraphe. Elle a patiné dans les années 1970 avec son partenaire Yves Malatier et ont été trois fois champions de France en 1974, 1977 et 1978.

Carrière amateur[modifier | modifier le code]

  • Avec Yves Malatier, ils sont montés sept fois sur le podium des championnats de France de danse sur glace, dont trois fois sur la plus haute (1974, 1977, 1978).
  • Pour les grandes compétitions internationales, ils n'ont participé qu'à deux championnats d'Europe et un seul championnat du monde. En 1977, ils ont patiné pour leur première compétition européenne à Helsinki, et se sont classés quatorzième. L'année suivante, les championnats d'Europe sont organisés en France à Strasbourg, et ils montent d'une marche à la treizième place. Quelques semaines plus tard, en mars, ils participent à leurs seuls championnats du monde à Ottawa et se classent quinzième. Ils décident d'arrêter le patinage amateur cette même année.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

En 1978, Muriel Boucher décide de devenir entraîneur de danse sur glace et s'installe à Lyon. Le Club des Sports de Glace de Lyon (CSG) où elle officie va devenir le plus grand centre de danse sur glace de France dans les années 1990, et l'un des plus grands centres de danse sur glace du monde dans les années 2000. Elle a entraîné de multiples couples de danse, qu'ils soient français ou étrangers.

  • Les couples étrangers les plus célèbres qu'elle a entraînés sont :
Anna Cappellini & Luca Lanotte ;
Marie-France Dubreuil & Patrice Lauzon.

Depuis que Muriel Boucher a épousé Brahim Zazoui, elle a accolé le patronyme de son époux à son propre nom et s'appelle donc aujourd'hui Muriel Boucher-Zazoui. Son mari fut patineur de patinage de vitesse sur piste courte jusqu'en 1982 et créa une école de la glace à Lyon dans les années 1970. Ensemble ils ont eu deux enfants.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétition 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978
Jeux olympiques d'hiver
Championnats du monde 15e
Championnats d'Europe 14e 13e
Championnats de France 3e 3e 1re 2e 2e 1re 1re

Références[modifier | modifier le code]