Murchad Midi mac Diarmato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Murchad mac Diarmato (tué en 715), surnommé Murchad Midi (c'est-à-dire Murchad de Meath), était un roi Irlandais et un des quatre fils de Diarmait Dian, il succède à son père comme roi roi d'Uisnech après la mort de ce dernier en 689 [1]. Murchad est identifié par Edel Bhreathnach avec le « Furbaide » du Baile Chuinn Chétchathaig [2]

Origine[modifier | modifier le code]

Les rois d'Uisnech régnaient sur un royaume centré sur le moderne comté de Westmeath, nommé d'après Uisnech, une colline réputée être le centre de l'Irlande. Ils étaient issus du Clan Cholmáin, une lignée descendant de Colmán Már, fils de Diarmait mac Cerbaill et incluse dans la branche des Uí Néill du sud.

Au VIIe siècle la lignée dominante des Uí Néill du sud qui alternait pour le titre Ard ri Erenn ou de roi Tara avec le Cenél Conaill des Uí Néill du Nord était la lignée rivale du Síl nÁedo Sláine, qui contrôlait les territoires se trouvaient dans les modernes comté de Dublin et comté de Meath, à l'est de l'Uisnech.

Règne[modifier | modifier le code]

Murchad figure parmi les signataire de Cáin Adomnáin (Loi des Innocents) proclamée par Adomnan lors du Synode de Birr en 697 [3].

Peu de choses concernent Murchad dans les Chroniques d'Irlande Son demi-frère Bodbchad est tué lors de la bataille de Claenath en 704, près de Clane (Comté de Kildare) en combattant sans doute avec Fogartach mac Néill contre le roi de Leinster, Cellach Cualann [4].

En 714 les annalistes relèvent les Batailles de Bile Tened et de Gardbshalach (comté de Westmeath) entre le Clan Cholmáin, commandé par Murchad, et le Síl nÁedo Sláine. Lors de ces combats les deux autres demi-frères de Muchard Áed and Colgu sont tués en combattant Flann mac Áedo meic Dlúthaig [5]. Les Annales rapportent que Áed et Colgu furent tués lors d'une première rencontre et Flann lors d'un combat suivant. Le Clan Cholmáin entretenait un ancien conflit familial avec Síl nDlúthaig sept du Síl nÁedo Sláine et c'est le père de Flann mac Áedo meic Dlúthaig qui avait lui-même tué le propre père de Murchad, Diarmait Dian à l'instigation de Fínnachta Fledach [6]. Le même jour de ce combat les « Hommes de Meath  »gagnaient une bataille contre les Uí Fhailgi d'Offaly et leur roi Forbassach Ua Congaile était tué [7]

Peu après le chef du Síl nÁedo Sláine, Fogartach mac Néill, fut « expulsé du royaume et se réfugia en Bretagne  » [8]. Certaines sources avancent qu'il avait été chassé par l'Ard ri Erenn suivant Fergal mac Máele Dúin représentant des Uí Néill du nord, mais d'autres supposent que c'est Murchad qui devint lui même roi, car ils estiment que le royaume dont avait été expulsé Fogartach était celui des Uí Néill du sud et que c'est Murchad qui l'avait chassé du pouvoir.

L'année suivante Murchad est tué par l'oncle de Fogartach le puissant Conall Grant Uí Chernaig. Le texte qui relève sa mort dans les Annales d'Ulster et les Annales de Tigernach le nomme « Rex nepotum Neill ou righ h-Ua Neill » (i.e Roi des Uí Néill). Ce titre est peu utilisé par les annalistes et on estime qu'il correspond à celui de roi du Nord (Rí in Tuaiscert) attaché à l'Uí Néill du Nord qui n'était pas reconnu comme Ard ri Erenn et que et Murchad agissait comme un roi délégué de Fergal pour les Uí Néill du Sud.

Postérité[modifier | modifier le code]

Murchad avait épousé Ailpin fille de Comgall mac Sárán Delbna Mor. Il laisse trois fils et deux filles [9]:

  • Domnall, surnommé Domnall Midi, qui devint plus tard Ard ri Erenn,
  • Coirpre, qui meurt en 749 [10].
  • Bressal mac Murchado, tué en 764 [11].
  • Érennach épouse de Flann Dá Chongal Ui Fhailge (mort en 751)
  • Faílenn épouse de Cathal mac Gerthide Ui Briuin Cualann

Il est possible mais non certain que son fils Domnall devint roi Uisnech, mais Fogartach revenu de son exil en Bretagne en 716 était clairement de nouveau le souverain principal parmi les Uí Néill du sud.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Francis J. Byrne Irish Kings and High-Kings Four Courts Press réédition (Dublin 2001) (ISBN 1-85182-196-1) p.282
  2. (en) Edel Bhreathnach, The Kingship and landscape of Tara Editor Four Press Courts (Dublin 2005) (ISBN 1-85182-954-7) p.206
  3. Annales d'Ulster: AU 697.1
  4. Annales d'Ulqster AU 704.4
  5. Annales d'Ulster AU 714.1 & Annales de Tigernach: AT 714.1
  6. Annales d'Ulster: AU 689.6
  7. Annales d'Ulster: AU 714.7
  8. Annales d'Ulster AU 714.4 & Annales de Tigernach: AT 714.4
  9. Edel Edel Bhreathnach, Op.cit p. 344 « Clan Cholmain  »
  10. Annales d'Ulster: AU 749.6
  11. Annales d'Ulster: AU 764.11

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Murchad Midi » (voir la liste des auteurs), édition du 2 juin 2011.
  • (en) Edel Bhreathnach, The Kingship and landscape of Tara Editor Four Press Courts (Dublin 2005) (ISBN 1-85182-954-7) .
  • (en) Francis J. Byrne Irish Kings and High-Kings Four Court Press (Dublin 2001) réédition (ISBN 1-85182-196-1).