Muraille de Bâle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 33′ 34″ N 7° 35′ 18″ E / 47.55944, 7.58833 ()

Muraille de Bâle
Vue antérieure d'une partie de la muraille extérieure
Vue arrière d'une partie de la muraille extérieure
La Porte Saint-Alban
La Porte Saint-Jean
La Porte de Spalen

La Muraille de Bâle est l'ensemble de fortifications médiévales de la ville de Bâle en Suisse qui se développa entre 1080 et 1860.

Historique[modifier | modifier le code]

La construction du premier mur de fortification débute vers 1080 sous l‘évêque Burkhard de Fenis. Ce mur est complété en 1230 pour former la première enceinte, la muraille intérieure. Entre 1362 et 1398 environ, en raison de l'accroissement de la ville, une deuxième muraille, la muraille extérieure, englobant les nouveaux quartiers comme le Petit-Bâle est construite.

En 1859, le conseil de la ville décida de détruire les murailles et ses portes, devenues inutiles, afin de favoriser l'extension de la ville. Aujourd'hui seules subsistent trois des sept portes de la deuxième muraille.

Portes[modifier | modifier le code]

Muraille intérieure[modifier | modifier le code]

Muraille extérieure[modifier | modifier le code]

Autres bâtiments de la muraille[modifier | modifier le code]