Mulard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le canard mulard est un hybride stérile issu du croisement de deux espèces de canard. En France, il est exclusivement destiné à être gavé pour la production de foie gras. Toutefois, seuls les foies gras des canards mulards mâles ont le droit d'être vendus sous la dénomination "foie gras" (législation européenne).

Sa tête et sa queue sont souvent tachées de noir (pour les mâles) ou de blanc/jaune (pour les femelles). Il s'agit du croisement d'un canard mâle, le canard de Barbarie originaire du bassin de l'Amazonie (Pérou), réputé pour sa chair, avec une cane de Pékin lourde, ou éventuellement la cane de Rouen. Suite à des études de l'INRA, il apparaît que les mulards issus des types génétiques lourds ont un poids plus élevé quel que soit l'âge et donnent un foie plus lourd[1]. Ce croisement hybride permet d’obtenir un canard rustique qui a la faculté de développer un excellent foie gras et une viande particulièrement savoureuse. La production de canetons mulards est essentiellement obtenue par insémination artificielle (Inra Toulouse) La plupart des mulards sont élevés dans le but d'être gavés afin de produire du foie gras, du magret et du confit, notamment dans le sud-ouest de la France, en Vendée et en Bretagne (informations du CIFOG -Centre Interprofessionnel du Foie Gras). Ni le canard de Barbarie, ni la cane Pékin n'ont eu d'aptitude à la migration dans leur milieu d'origine. Les canards mulards sont aussi appréciés comme animaux de compagnie et s'apprivoisent facilement[réf. nécessaire].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Larzul Catherine, Rouvier R., Guy G., Rousselot-Pailley D, « Influence du format de la femelle pékin sur les performances du mulard », 4èmes journées de la recherche sur les palmipèdes à foie gras,‎ octobre 2000 (résumé)