Muhsin ibn Qaid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Muhsin ibn Qaid[1] (?-1055) est le troisième souverain de la dynastie berbère hammadide, qui règne sur le Maghreb central (Algérie) (règne 1054-1055).

Biographie[modifier | modifier le code]

Muhsin succède à son père Al-Qaid en 1054.

Son oncle Yousouf, que son père avait désigné comme gouverneur du Maghreb, tente de contester l'investiture de Mushin. Yousouf fait exécuter tous ses oncles fils de Hammad et donne l'ordre à son cousin germain Bologhine d'aller étouffer cet insurrection. Bologhine est accompagné de deux chefs arabes auxquels Muhsin donne l'ordre de tuer Bologhine pendant le trajet. Au lieu d'exécuter cet ordre les deux arabes préviennent Bologhine. Ils décident de revenir en arrière pour tuer Muhsin. Ce dernier se réfugie à Al-Qala`a (Kalâa des Béni Hammad) mais est tout de même tué par Bologhine[2]. Muhsin meurt assassiné en 1055 après un règne de seulement neuf mois, son cousin et meurtrier Bologhine ibn Muhammad ibn Hammad lui succède.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En arabe : muḥsin ben al-qāʾid, محسن بن قايد
  2. Ibn Khaldoun (trad. William Mac Guckin Slane), Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique Septentrionale, vol. 2, Imprimerie du Gouvernement,‎ 1854, 635 p. (lire en ligne), « Règne de Mohcen, fils d'El-Caïd », p. 46

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ibn Khaldoun (trad. William Mac Guckin Slane), Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique Septentrionale, vol. 2, Imprimerie du Gouvernement,‎ 1854, 635 p. (présentation en ligne, lire en ligne), « Règne de Mohcen fils d'El-Caïd. », p. 46
  • (en) Clifford Edmund Bosworth, The new Islamic dynasties : a chronological and genealogical manual, Edinburgh University Press,‎ 2004, 389 p. (ISBN 9780748621378, lire en ligne), « The Zīrids and Ḥammādids », p. 35-36
  • Charles-André Julien, Histoire de l'Afrique du Nord. Des origines à 1830, Paris, Payot, coll. « Grande bibliothèque Payot »,‎ 1994 (ISBN 9782228887892), « La rupture de l'unité Çanhajienne. La Qala'a des Beni Hammad », p. 410-412
  • Janine et Dominique Sourdel, Dictionnaire historique de l'islam, Paris, PUF, coll. « quadrige »,‎ 2004, 1040 p. (ISBN 978-2130-54536-1), « Hammadides », p. 333