Muhammad ibn al-Qasim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Muhammad ibn al-Qasim

Muhammad ben Al-Qasim Al-Thaqafi (681 ou 695-717)[1] (arabe : محمد بن القاسم الثقفي), est un commandant arabe qui conquit le Sind en 711 (à l'âge de dix-sept ou vingt ans), sous les ordres de Al-Hajjaj ben Yusef, pendant le règne du calife Al-Walid ben Abd al-Malik. Il devint gouverneur du Sind (l'actuel Pakistan). Il fut convoqué a Bagdad, puis exécuté en prison pour des raisons de conflit politique entre El-Hadjaj Al-thaqafi et le nouveau calife.

Biographie[modifier | modifier le code]

Muhammad Ibn al-Qasim Al-Thaqafi est né en 691 à Taïf dans la province de Hedjaz. Son grand-père Muhammad Ibn al-Ḥakam était parmi les notables de la tribu Thaqif(en). En 695, Youssef Ibn Al-Hajjaj al-Thaqafi a été nommé Wali de l'Irak. Il a nommé son oncle al-Qasim Al-Thaqafi Gouverneur de la province Bassorah. C'est ainsi que le fils de celui-ci, Muhammad Ibn al-Qasim, a grandi dans une famille qui possède le pouvoir et la richesse. Dès son enfance, il a appris le maniement des armes et les tactiques de la guerre.
À ses dix sept ans, il a commandé une expédition dans le pays des Sind. Il a remporté la victoire à la bataille de Raor, au 20 juin 712 où le roi du Sindh Radja Dâhir est tué. Le Sindh est conquis en 712 mais l'expansion arabe s'arrête devant le désert de Tahar.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) (ar) al-islam.com donne 681 mais c'est incohérent avec l'âge de moins de vingt ans en 711, (en) Muhammad bin Qasim donne 695 ce qui donne juste dix-sept ans en 711.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]