Muhammad ibn Ahmad al-Khwarizmi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abū ʿAbdallāh Muḥammad ibn Aḥmad ibn Yūsuf al-Kātib al-Khwārizmī[1], appelé aussi al-Balkhī, est un encyclopédiste perse du Xe siècle, auteur de l'encyclopédie Mafātīḥ al-ʿulūm en langue arabe.

Il ne doit pas être confondu avec Muhammad ibn Mūsā al-Khuwārizmī, mathématicien dont le nom est à l'origine du mot « algorithmique ».

Gerlof van Vloten, éditeur de Mafātīḥ al-ʿulūm 1895 à Leyde, mentionne, dans une préface à cet ouvrage, qu'on ne sait d'al-Khwārizmī rien de plus que son nom et qu'il est aussi connu sous le nom d'al-Balkhi. Cependant, Hossein Khadiv Jam, le traducteur persan de Mafātīḥ al-ʿulūm, mentionne qu'après des recherches poussées, il a déterminé qu'al-Khwārizmī « est né à Balkh, a vécu à Nishapur, a travaillé un temps comme 'clerc' à la cour des Samanides, et fut l'auteur du livre Mafātīḥ al-ʿulūm, une des plus anciennes encyclopédies islamiques, écrite en arabe, à la demande de Abul-Hossein Atba, un vizir de Nuh II[2]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Muhammad ibn Ahmad al-Khwarizmi » (voir la liste des auteurs)

  1. p. 100 de (en) C. E. Bosworth, « A Pioneer Arabic Encyclopedia of the Sciences: Al Khwārizmī's Keys of the Sciences », dans Isis, vol. 54, n° 1, mars 1963, p. 97-111
  2. (en) Hossein Khadiv Jam, The Translation of Mafatih al-'Ulum (ترجمهٔ مفاتیح‌العلوم), Sherkat-e Enteshaaraat-e Elmi va Farhangi, 1383 AP (circa 2004 CE)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

(en) J. Vernet, « Al-Khuwārizmī, Abū ‘Abd Allāh Muḥammad Ibn Aḥmad Ibn Yūsuf », dans Dictionary of Scientific Biography (en)