Muhammad Subuh Sumohadiwidjojo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Muhammad Subuh Sumohadiwidjojo (ou Pak Subuh - Pak (en français, père) est un terme indonésien d'usage pour s'adresser à un homme âgé ou respecté) (22 juin 1901 à l'aube (Subuh signifie aube) dans le village de Kedungjati en Indonésie - 1987 à Jakarta en Indonésie)[1], est le fondateur du Subud, une association spirituelle internationale rassemblant des personnes de toutes religions, comme des personnes non affiliées à une religion particulière, autour d'une pratique spécifique : le Latihan Kejiwaan (termes indonésiens signifiant exercice spirituel).

Son enfance[modifier | modifier le code]

Il apprit à l'âge de 10 ans le pencak silat, un art martial indonésien.

L'expérience du Latihan[modifier | modifier le code]

En 1925 à Java, Indonésie, encore jeune homme, Muhammad Subuh Sumohadiwidjojo vit une experience intense qu'il interprète comme un contact avec une énergie spirituelle provenant de Dieu. Après les années 1930, il croit qu'il lui a été demandé de transmettre cette énergie spirituelle - qu'il appela latihan kejiwaan (ce qui en indonésien signifie "exercice spirituel") - aux autres, sans qu'il doive chercher lui-même ces personnes, mais simplement en attendant qu'elles le lui demandent.

Le début de l'Association Subud[modifier | modifier le code]

En 1956, Pak Subuh fut invité en Angleterre où plusieurs occidentaux se joignirent à Subud. Il lui a été aussi demandé d'aller dans d'autres pays, comme les Etats Unis et l'Australie. De cette manière, Subud se répandit rapidement à travers le monde.

Bapak est mort en 1987 laissant plusieurs causeries enregistrées sur cassettes, vidéos, et des conseils quant à la gestion de l'organisation qu'il a fondé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sullivan M. B., Vivant dans les religions, Expériences et témoignages de Subud, p.24

Article connexe[modifier | modifier le code]