Muhammad Ier (Omeyyade)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Muhammad.
Muhammad Ier
Titre
Émir de Cordoue
22 septembre 8524 août 886
Prédécesseur `Abd ar-Rahman II
Successeur Al-Mundhir
Biographie
Date de naissance 823
Lieu de naissance Cordoue
Date de décès 4 août 886
Lieu de décès Cordoue

Abû `Abd Allah Muhammad ben `Abd ar-Rahman ou Muhammad Ier (arabe : أبو عبد الله محمد بن عبد الرحمن), est le fils d'`Abd ar-Rahman II. Il est né en 823 à Cordoue. Il succède à son père comme émir omeyyade de Cordoue en 852. Il meurt le 4 août 886.

Biographie[modifier | modifier le code]

À peine émir, il doit réprimer une nouvelle révolte de la population de Tolède, menée par les chrétiens et soutenu par le roi Ordoño Ier des Asturies. Muhammad bat les insurgés et leurs alliés à proximité de la ville.

Vers 880 un descendant d'un comte wisigoth converti, Omar Ben Hafsun, exilé à la suite d'un meurtre, revient en Al-Andalus et s'installe dans le château en ruine de Bobastro (province de Malaga), qu'il reconstruit et fortifie, le rendant inexpugnable. Il commence par rançonner la région, se soumet et se rend à Cordoue, puis se révolte à nouveau et se rend maître de la région de Malaga qu'il déclare indépendante. Muhammad envoie son héritier pour le soumettre, mais la mort de l'émir et les troubles qui s'ensuivent empêchent Al-Mundhir de mener à bien l'expédition.

Sous son règne est fondée Madrid.

Sources[modifier | modifier le code]