Muhammad Akbar Shâh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Muhammad Shah.
Tombes d'Akbar Shâh et de son père Shâh Âlam II à Delhi dans les années 1890.

Muhammad Akbar Shâh (22 avril 1760 - 28 septembre 1837) est un empereur moghol de 1806 à 1837. Il a accédé au trône à la mort de son père Shâh Âlam II. Les Britanniques avaient assis leur pouvoir sur les Indes et celui du nouvel empereur ne dépassait pas les murs du Fort Rouge de Delhi ; il n'était qu'un pensionné de la compagnie anglaise des Indes orientales.

Akbar essaie d'améliorer sa condition en envoyant le réformateur hindou Râm Mohan Roy pour plaider sa cause en Angleterre, mais cette mission ne porte pas de fruits. À sa mort en 1837, son fils Muhammad Bahâdur Shâh lui succède.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :