Mucc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mucc

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Mucc en concert à l'Élysée Montmartre en 2009

Informations générales
Pays d'origine Ibaraki, Drapeau du Japon Japon
Genre musical Metal alternatif, rock alternatif
Années actives 1997 – présent
Labels Drapeau du Japon Danger Crue Records/Universal
Drapeau de l’Union européenne Gan-Shin
Site officiel www.55-69.com
Composition du groupe
Membres Tatsuro
Miya
Yukke
Satochi
Logo

Mucc (ムック, mukku?), (stylisé en MUCC, parfois 69 dont l'anglais « six nine » peut se prononcer [muku] en japonais), est un groupe de rock japonais formé en 1997.

Leur nom proviendrait du yéti rouge Mukku, un personnage de l'anime Hirake! Ponkikki[réf. nécessaire].

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

1997 - 2001 : formation et débuts[modifier | modifier le code]

Mucc est formé en 1997 par le chanteur Tatto (qui changera de nom de scène en 2000 pour celui de Tatsuro), le guitariste Miya, le batteur Satochi et le bassiste Hiro[1]. Ils jouent leurs premières sessions en live au Mito Light House[2] et y distribuent leur première démo, NO!?[3] à la fin de la même année, suivi de la démo Aika le 20 mars[4].

En 1999, après plusieurs concerts et quelques maquettes, Hiro quitte le groupe, remplacé par Yukke, jusqu'alors le caméraman de Mucc[5]. Le 25 décembre, grâce au soutien de Sakurai Ao, le guitariste de Cali≠gari, le groupe sort son premier EP, Antique, sous le label indépendant Misshitsu Neurose[6].

L'année 2000 sera l'occasion de multiples tournées à travers le Japon[7] et à la préparation de leur premier album, Tsuuzetsu, qui sort le 7 janvier 2001[8] et bénéficie d'une ressortie le 17 juin sous le titre Tsuuzetsu ~inshouchigai~ (qui signifie « impression différente »)[9]. Il est suivi du mini-album Aishuu le 25 décembre, un ré-enregistrement de cinq titres de précédentes maquettes et comprenant une piste bonus, Roberto no Theme, reprise de la chanson The House of the Rising Sun[10].

2002 - 2005 : l'ouverture internationale[modifier | modifier le code]

Tsuuzetsu est remasterisé le 10 juin 2002[11]. Le 6 septembre 2002 sort Homura Uta, leur deuxième album, sous le label indépendant Danger Crue, distribué avec un CD bonus[12].

Miya lors d'un concert à Londres en 2007.

Zekuu, sorti le 3 septembre 2003, est leur premier album distribué par un label major, Universal Music, qui sera sera le même pour tous les disques qui suivront. Leur premier DVD live, Nihonrettou kontonheisei kokorononaka, enregistré au Tokyo Bay NK Hall en septembre, sort le 10 décembre[13].

En 2004, après une série de concerts au Japon[14], sort le quatrième album de Mucc, Kuchiki no Tou, le 1er septembre[15].

Leur carrière prend une dimension internationale en 2005, où ils participent au festival de metal allemand Wacken Open Air avec de nombreux autres grands noms de la scène musicale[16]. Ils profitent de leur passage en Europe pour donner deux concerts lors d'une tournée en août intitulée 2005 MUCC in Euro, le 7 à Hambourg (Markthalle)[17], et le 9 à Paris (La Locomotive)[18]. Le label Soundlicious sort pour cette occasion une édition française d'Homura Uta accompagnée d'un DVD[19]. Le 23 novembre sort leur cinquième album, Houyoku.

2006 - 2009 : tournées mondiales et albums[modifier | modifier le code]

Début 2006 sortent consécutivement l'édition européenne de Houyoku, le 27 janvier, sous le label Gan-Shin, et l'album 6 le 26 janvier, au Japon et en Europe simultanément. En mai, la tournée Mucc in Euro 2006 compte six dates en Europe, dont trois en France : le 10 à Bordeaux (Le Son'art), le 11 à Marseille (Le Poste à Galène), et le 14 à Paris (La Locomotive)[20], et se poursuit en juillet au États-Unis sous le nom WORLD TOUR EXTRA avec deux concerts durant l'Otakon[21]. Enfin, le septième album du groupe, Gokusai, sort le 6 décembre.

MUCC au Metaltown en juin 2008.

Mucc réitère son World Tour en 2007 avec une dizaine de dates en mars dont une le 25 à Paris (La Locomotive) et quatre en Allemagne avec le groupe Balzac[22]. À l'occasion du dixième anniversaire du groupe sortent deux compilations le 6 juin, intitulées Best of Mucc, qui regroupe entre autre de nombreux singles du groupe[23], et Worst of Mucc qui contient des raretés et de nombreuses faces B[24]. Ils assurent également la première partie de la tournée japonaise de Guns N' Roses en juillet[25]. Le titre Chain Ring, tiré du single Fuzz sorti le 31 octobre, est choisi comme générique de fin pour l'anime de Zombie-Loan[26].

En mars et avril 2008, Mucc participe à la tournée Taste of Chaos en Amérique du Nord, aux côtés, entre autres groupes, de Bullet for My Valentine, The Underneath et D'espairs Ray[27]. Leur huitième album, Shion, sort le 26 mars. Le 4 mai, ils participent au Hide Memorial Summit, un festival donné en hommage aux dix ans de la mort de Hide, guitariste du groupe de rock japonais X Japan[28].

Le 4 mars 2009 sort le huitième album du groupe, Kyutai, suivi d'une tournée japonaise et de deux dates en juin dans des festivals de metal européen, le 27 au Metaltown en Suède et le 28 au Tuska Open Air en Finlande[29],[30]. Deux compilations sortent en août : Coupling Best le 12[31] et Coupling Worst le 19[32], sur le même modèle que les deux précédentes. Le groupe retourne ensuite en Europe, où ils donnent lors de la tournée WORLD CIRCUIT 2009 -Solid Sphere- une vingtaine de concerts en octobre dont trois en France, le 20 à Strasbourg (La Laiterie), le 23 à Paris (Élysée Montmartre) et le 24 à Bordeaux (Barbey), puis font un crochet par l'Amérique du Sud où ils donnent un concert à Santiago (Teatro Novedades) le 29 octobre et à Mexico (Corco Volador) le 1er novembre[33].

2010 - présent[modifier | modifier le code]

Le 6 octobre 2010 sort le dixième album de Mucc, Karma, dont le titre Yakusoku (single sorti le 9 juin) est choisi comme générique d'ouverture de l'anime Senkou no Night Raid[34]. Il est suivi de la tournée japonaise Chemical Parade qui comprend une vingtaine de concerts entre octobre et décembre[35].

Cette tournée se poursuit en Europe avec six dates en janvier 2011, dont le 23 à Paris (Élysée Montmartre)[36]. Le single Akatsuki, composé en hommage aux sinistrés du séisme du Japon survenu le 11 mars 2011, est en vente exclusivement lors des concerts du 21 et 22 mai au Nippon Budokan[37].

En 2012, Mucc célèbre ses quinze années de formation par une série de concerts au Japon et un DVD live, -MUCC 15th Anniversary year Live – "MUCC vs ムック vs MUCC"[38]. Le 22 août sort l'album Aishuu no Antique, une compilation remasterisée de pistes de leurs deux premiers EPs, Antique (1999) et Aishuu (2001), ainsi que certaines pistes provenant de leurs démos tapes Aka et Shuuka (1999). L'album fut vendu lors d'un live au Makuhari Messe, le 9 juin 2012[39]. Le 28 novembre sort leur onzième album, Shangri-La, dont le titre Nirvana (single sorti le 7 mars 2013) est choisi comme générique d'ouverture de l'anime Inu x Boku SS[40] et le titre Mother (single sorti le 31 octobre) comme générique de fin de l'anime de Naruto Shippuden[41]. Le titre Kyōran Kyoshō -21st Century Baby- est utilisé comme thème du film d'horreur Fuan no Tane[42].

Le 30 octobre 2013 sort le single World's End dont le titre éponyme sert de générique d'ouverture à l'anime Meganebu![43].

Formation[modifier | modifier le code]

Fait également partie du supergroupe Karasu (カラス?), formé en 2009 avec Hiroto (Alice Nine), Mizuki (Sadie), Dunch (Jealkb) et Kenzo (Ayabie)[44].
Fait également partie du supergroupe GeKiGaKutai (激楽隊?), formé en 2003 avec Nezaki (La Vie En Rose), Tsuyoshi (Jully) et Yoshida (Three 9)[45].
  • Yukke : basse (1999 - présent)
  • Satochi (SATOち?) : batterie

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Hiro : basse (1997 - 1999)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Albums Live[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Kuchiki no Tou : Live at Roppongi
  • 2007 : Psychedelic Analysis

Singles[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Date Title Album
2000 Shōfu/Hai Tsuuzetsu
2001 Aoban No featured album
Akaban Homura Uta
2002 Fu o Tataeru Uta
Suisō
2003 Ware, Arubeki Basho Zekuu
2004 Rojiura Boku to Kimi e Kuchiki no Tou
Monokuro no Keshiki
2005 Kokoro no Nai Machi Houyoku
Ame no Orchestra
Saishū Ressha
2006 Gerbera Gokusai
Ryūsei
Utagoe
Horizont
2007 Libra Shion
Flight
Fuzz
2008 Ageha Kyutai
2009 Sora to Ito
Freesia Karma
Diorama N/A
2010 Yakusoku Karma
Falling Down
2011 Akatsuki N/A
Arcadia (feat. Daishi Dance) Shangri-La
2012 Nirvana
Mother
2013 Halo N/A
World's End The End of the World
2014 Ender Ender

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Mucc Biography », sur http://www.artistdirect.com (consulté le 28 janvier 2014)
  2. (en) « Mucc Biography - older », sur http://www.55-69.com (consulté le 28 janvier 2014)
  3. (en) « Discography - NO!? », sur http://www.55-69.com (consulté le 28 janvier 2014)
  4. (en) « Discography - Aika », sur http://www.55-69.com (consulté le 28 janvier 2014)
  5. « Mucc - Biographie », sur http://www.mucc.fr (consulté le 28 janvier 2014)
  6. (en) Alexey Eremenko, « Artist Biography », sur http://www.allmusic.com (consulté le 8 février 2014)
  7. (en) « Mucc Biography - 2000 », sur http://www.55-69.com/english/bio/ (consulté le 28 janvier 2014)
  8. « Tsuuzetsu Limited Edition », sur http://www.jame-world.com/fr (consulté le 28 janvier 2014)
  9. « Tsuuzetsu ~inshouchigai~ », sur http://www.jame-world.com/fr (consulté le 28 janvier 2014)
  10. « Aishuu (chronique) », sur http://www.nautiljon.com (consulté le 28 janvier 2014)
  11. « Mucc - Tsuuzetsu », sur http://www.jame-world.com/fr (consulté le 28 janvier 2014)
  12. « Homura uta (Limited Edition) », sur http://www.jame-world.com/ch_fr (consulté le 28 janvier 2014)
  13. (en) « DVD - Nihonrettou kontonheisei kokorononaka », sur http://www.55-69.com (consulté le 28 janvier 2014)
  14. (en) « Mucc Biorgraphy - 2004 », sur http://www.55-69.com (consulté le 28 janvier 2014)
  15. « MUCC - kuchiki no tou », sur http://www.nautiljon.com (consulté le 28 janvier 2014)
  16. (en) « Wacken - Mucc (2005) », sur http://www.wacken.com (consulté le 28 janvier 2014)
  17. « Mucc en Allemagne », sur http://www.jame-world.com/fr,‎ 2005 (consulté le 28 janvier 2014)
  18. « MUCC à Paris en août ! », sur http://www.jame-world.com/fr,‎ 2005 (consulté le 28 janvier 2014)
  19. « MUCC & Soundlicious - conférence de presse du 9 août 2005 », sur http://www.orient-extreme.net (consulté le 28 janvier 2014)
  20. « MUCC in EURO 2006 : les dates », sur http://www.orient-extreme.net (consulté le 28 janvier 2014)
  21. (en) « Mucc Biography - 2006 », sur http://www.55-69.com (consulté le 28 janvier 2014)
  22. « Les dates de la tournée de MUCC en 2007 », sur http://www.jame-world.com/fr (consulté le 28 janvier 2014)
  23. « Best of MUCC », sur http://www.mucc.fr (consulté le 28 janvier 2014)
  24. « Worst of MUCC », sur http://www.mucc.fr (consulté le 28 janvier 2014)
  25. (en) « MUCC To Support GUNS N' ROSES On Japanese Dates », sur http://www.bravewords.com (consulté le 28 janvier 2014)
  26. « Zombie-Loan Ending 1 : Chain Ring », sur http://www.nautiljon.com (consulté le 28 janvier 2014)
  27. (en) Bryce Jacobson, « Taste of Chaos 2008 Announces Lineup and Tour Dates », sur http://www.drivenfaroff.com,‎ 2007 (consulté le 28 janvier 2014)
  28. (en) « X JAPAN To Headline 'Hide Memorial Summit' », sur http://www.blabbermouth.net,‎ 2008 (consulté le 28 janvier 2014)
  29. (en) « Interview with MUCC at Tuska Open Air in Finland », sur http://www.jame-world.com/us,‎ 2009 (consulté le 28 janvier 2014)
  30. (en) « Mucc - metal festival dates confirmed in 2012 - 2009 », sur http://www.allmetalfest.com (consulté le 28 janvier 2014)
  31. « Coupling Best », sur http://www.mucc.fr (consulté le 28 janvier 2014)
  32. « Coupling Worst », sur http://www.mucc.fr (consulté le 28 janvier 2014)
  33. (en) « Mucc on tour in Europe & South America/ », sur http://shattered-tranquility.net (consulté le 28 janvier 2014)
  34. « Senkou no Night Raid Opening 1 : Yakusoku », sur http://www.nautiljon.com
  35. (en) « Mucc Biography - 2010 », sur http://www.55-69.com (consulté le 28 janvier 2014)
  36. « Concert MUCC - "Chemical Parade" in EURO (23/01/2011) », sur http://www.nautiljon.com (consulté le 28 janvier 2014)
  37. Beata, « MUCC history GIGS 97~11 au Nippon Budokan », sur http://www.jame-world.com/fr,‎ 2011 (consulté le 28 janvier 2014)
  38. (en) « Mucc - Discography - MUCC 15th Anniversary year Live », sur http://www.55-69.com (consulté le 28 janvier 2014)
  39. « Aishuu no Antique », sur http://www.cdjapan.co.jp (consulté le 26 février 2014)
  40. « Mucc - Nirvana », sur http://www.nautiljon.com (consulté le 28 janvier 2014)
  41. « MUCC sortira le single Mother en novembre, ending de Naruto ! », sur http://www.nautiljon.com (consulté le 28 janvier 2014)
  42. (en) « MUCC to do theme song for upcoming movie ‘Fuan no Tane’, a new single on the horizon », sur http://sgcafe.com (consulté le 28 janvier 2014)
  43. « MUCC - World's End », sur http://www.nautiljon.com (consulté le 28 janvier 2014)
  44. (en) « KARASU is "free" », sur http://www.tokyohive.com,‎ 2010 (consulté le 5 février 2014)
  45. (en) « GeKiGaKutai », sur http://www.jame-world.com/us,‎ 2008 (consulté le 5 février 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]